Kabyles, chrétiens et musulmans, ont fêté Noël

1
Pere Noel en Kabylie
Pere Noel en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – Contrairement à une bonne partie d’Algériens, les Kabyles ont fêté Noël avec faste. Chrétiens, musulmans et même les athées, ont donné une importance particulière à la fête de Noël. A travers toute la Kabylie, dans les villes comme dans les villages, des familles kabyles ont préparé un repas spécial pour le soir de Noël. Certains ont offert des cadeaux aux enfants.

Ce n’est pas nouveau. Noël est fêté depuis des temps immémoriaux en Kabylie. Un pays dont le peuple ne connait pas de haine. La tolérance religieuse y est une culture bien ancrée dans la société. Même les familles musulmanes les plus pratiquantes n’ont pas raté cette fête. Une poignée de « salafistes » a malheureusement glissé sur la planche de la haine inculquée par le régime algérien. « Ce sont les fêtes musulmanes qui sont en net recule en matière de célébration en Kabylie. Ce n’est pas de la haine envers l’islam, mais c’est la réalité du terrain. El Mouloud passe presque inaperçu en Kabylie, et la fête de l’aid el kebir est complètement bannie par certaines régions de Kabylie, pour diverses raisons », nous fera remarquer ce matin un pharmacien à Boudjima.

Le nouvel an sera aussi fêté de manière fastueuse, en Kabylie. Les chrétiens en Kabylie ont gagné du terrain en matière de liberté, en dépit de la pression de l’Etat algérien raciste. Les islamistes en Kabylie peinent à s’imposer.

Ravah Amokrane