Les kabyles ne sont pas concernés par le combat de Nekkaz

38
Nekkaz et ses amis

FRANCE (Tamurt) – Rachid Nekkaz est revenu de nouveau devant la demeure de l’ancien patron du FLN dans un quartier chic à Paris, juste après sa sortie de son hospitalisation, suite à son agression par un proche du milliardaire et ancien patron du FLN.

Une poignée d’algériens ont accompagné Nekkaz, lui aussi un millionnaire en France. Aucun kabyle n’a participé à cette manifestation, pourtant les kabyles sont connus pour leur opposition au régime algérien.

D’habitude, ils sont les premiers à se mobiliser dans ce genre de situation. Cette fois-ci, ils ne semblent pas être concernés par le combat de Nekkaz.  » Que Nekkaz demande le changement du régime ou le départ de Bouteflika, ou bien qu’il demande l’origine de la richesse des décideurs algériens. On n’est pas concernés par son combat. Nous, les kabyles, on veut notre indépendance. Toute action en collaboration avec les algériens, opposants ou autres, ne nous concerne pas. On est Kabyles et nos énergies doivent être réservées uniquement à la libération de la Kabylie », précise Nassim, militant indépendantiste installé à Paris.

Depuis plus d’un demi siècle, les kabyles essayent, contre vents et marrée, d’impliquer mais sans succès leurs « frères algériens », dans l’instauration d’un régime démocratique et ces temps sont révolus. Nekkaz était certainement, avant hier, déçu de ne voir aucun kabyle se présenter pour le soutenir dans son rassemblement devant la demeure de l’ancien patron du FLN.

Ravah Amokrane