Les assassinats d’Albert Ebossé et d’Hervé Gourdel Sont des indices d’un complot machiavélique contre la Kabylie

9

KABYLIE (Tamurt) – L’acharnement du pouvoir arabe Algérien sur la Kabylie a pris ces derniers un temps une tournure insidieuse et hyper dangereuse. L’assassinat des kabyles ne lui suffit plus, il s’attaque maintenant aux étrangers en Kabylie en les massacrant de la façon la plus abjecte et la plus crapuleuse et porte la responsabilité sur le peuple Kabyle en utilisant tous ses medias lourds (télé journaux mosquée…) pour ternir la réputation d’un peuple pacifique laïque sans défense.

Albert Ebossé l’international camerounais, âgé de 25 ans, amoureux de la Kabylie évoluant dans son club de foot la JSK n’a pas été assassiné sur le terrain par les supporters Kabyles avec un morceau d’ardoise, comme a voulu le faire croire la thèse officielle Algérienne, mais il a bien été assassiné à l’intérieur des vestiaires puisqu’une vidéo le montre marchant sur ses jambes en pleine forme à l’intérieur de vestiaires, une dizaine de supporters restés jusqu’à la fin du match l’attestent aussi.

Des sanctions ont été vite prises par le pouvoir raciste contre les supporters kabyles et leur club phare en le privant de la participation aux jeux Africains et en le contraignant de jouer à hui clos. Ces sanctions ont pour seul et unique objectif de salir la Kabylie et son club (le plus titré) en montrant les Kabyles comme des sauvages, alors que tout le monde sait que les supporters kabyles n’ont rien avoir avec ce crime. Lors de la levée de la dépouille d’Ebossey son épouse a tenu à ce qu’il soit recouvert du drapeau Kabyle/Amazigh car elle sait très bien qui a tué son mari.

Un mois plus tard c’est au tour de l’alpiniste Français Hérvé Gourdel qui a été sauvagement assassiné puis décapité par les Djoud El Khalifa qui ne sont que le produit de l’endoctrinement et du fanatisme dans les écoles, les mosquées et les télé Arabo islamiques Algériennes. Hérvé Gourdel a préparé son voyage depuis longtemps vers un pays dont les officiels n’arrêtent pas de vanter la sécurité et la paix retrouvées. Il a même publié les préparatifs du voyage sur sa page face book. Le DRS qui surveille les profils et les comptes internet de tous les citoyens Kabyles, de tous les étrangers qui projettent de visiter la Kabylie et en particulier les profils des activistes kabyles, a eu l’information à sa portée pour avertir Hervé Gourdel des dangers qu’il encoure.

Les habitants des villages limitrophes de Tikejda, Ath Oulbane, Ath Ouabane et Iboudrarène affirment tous que le touriste français «n’a pas été kidnappé chez eux ». Ils disent qu’ils ont par ailleurs signalé auparavant la présence très fréquente des terroristes dans leur région à la police aux gendarmes et aux militaires.

Le pouvoir a déployé plus de 1500 militaires dans le maquis Kabyle avec lesquels de nombreux citoyens Kabyles ont participé pour retrouver l’alpiniste Français, alors qu’il n’avait jamais déployé dans le passé aucun homme pour rechercher les 86 citoyens kabyles kidnappés, souvent, soit assassinés ou libérés en échange de rançons collecté pendant les rassemblements. Les Kabyles sont livrés à eux même sans armes sans défenses contre le terrorisme/banditisme et la haine du pouvoir arabe Algérien.

Donc on peut déduire que les trois quart de l’effectif de l’armée algérienne n’est pas affecté en Kabylie contre le terrorisme islamiste mais plutôt contre le peuple Kabyle afin d’anéantir son désir de liberté et d’émancipation du joug de l’idéologie arabo islamiste qui l’opprime depuis 1962.

Il y a eu donc conspiration contre la Kabylie. Le quadrillage de toutes les routes de Kabylie par les multitudes de barrages de l’armée de la gendarmerie et de la police sert non seulement à terroriser les Kabyles par les fréquentes bavures mais aussi à faciliter la libre circulation des terroristes qui viennent de revendiquer la décapitation d’Hervé Gourdel.

Ce peuple pacifique sans défenses s’est retrouvé entre deux forces militaires qui partagent la même idéologie qui s’acharnent tous les deux à éradiquer sa langue sa culture et son identité Amazigh et qui l’arabisent et l’islamisent par la force et la terreur. Ce peuple fait face aussi aux partis politique conservateurs, Bathiste, islamiste satellites du pouvoir comme le PT, Hamas, FLN, RND, Nahda…etc, mais aussi il est la cible des télés, radio, qui tous déversent chaque jourleur haine de la Kabylie et des kabyles en les traitant de Kouffard (mécréants) de d’ennemi de la nation arabo musulmane, des alliés de l’impérialisme et du sionisme.

En se voyant décerner les bons points et les félicitations des USA de la France et des autres grandes puissances pour sa « bonne coopération » dans la lutte anti terrorisme, le régime arabo islamiste d’Alger se sent pousser des ailes et commence à élaborer des plans machiavéliques contre ce qui reste encore de la Kabylie dans ses laboratoires du DRS.
Il s’est donner pour objectif de désigner la Kabylie comme le seul fief résiduel et allié du terrorisme islamiste en Algérie, de montrer les kabyles comme étant des soutiens au terrorisme notamment dans l’exécution d’Hérvé Gourdel, et de leur coller l’étiquette de sauvages et d’assassins dans les stades pour que les puissances occidentales ferment les yeux sur un éventuel génocide dont les dirigeants arabo musulmans ont l’habitude et le loisir de pratiquer. A travers ces desseins, l’Algérie veut mettre le peuple Kabyle au ban de l’humanité.

Seul un état Kabyle (autonome, régional, fédéré ou indépendant) pourra permettre au peuple Kabyle d’accéder à ses droits élémentaires et fondamentaux dont il a été privé depuis 1962 et d’assure sa défense, son bonheur et sa prospérité.

Kader DAHDAH