Kabylie – L’otage français décapité

8

KABYLIE (Tamurt) – Le groupe lié à l’organisation Etat islamique (EI) ayant enlevé dimanche un Français en Kabylie a diffusé ce mercredi une vidéo non authentifiée, intitulée «Message de sang pour le gouvernement français», montrant sa décapitation.

Ce groupe, Jund al-Khilafa, avait menacé lundi de tuer Hervé Gourdel, un guide de haute montagne de 55 ans, si la France ne renonçait pas «sous 24 heures» à ses frappes aériennes en Irak, un ultimatum rejeté mardi par le président François Hollande.

Elle montre ensuite l’otage, agenouillé et les mains derrière le dos, entouré de quatre hommes armés et le visage dissimulé.

L’un des hommes lit ensuite un message dans lequel il dénonce l’intervention des «croisés criminels français» contre les musulmans en Algérie, au Mali et en Irak notamment.

L’Algérie avait déployé ces deux derniers jours quelque 1.500 soldats en Kabylie (nord-est) pour tenter de retrouver Hervé Gourdel. Chose qu’elle n’a jamais faite pour retrouver les Kabyles kidnappés.