La Kabylie sur les traces des kurdes et des catalans

7
Pour une Kabylie indépendante

KABYLIE (Tamurt) – Rien ne pourra arrêter la vague des libérations des pays colonisés. Les kurdes, en Asie, et les catalans en Europe, ont fait un pas de géant vers la libération totale et la création de leurs propres Etats. Une vague de libération qui ne pourra que toucher le nord Africain, plus particulièrement la Kabylie.

D’une manière directe ou indirecte, les victoires des catalans et des kurdes, en dépit de sérieux obstacles, galvaniseront les indépendantistes kabyles. L’ONU vient d’instruire le gouvernement Espagnol à l’effet de respecter le choix et la volonté du peuple Catalan. La Russie et Israël affirment leur soutien à l’indépendance des kurdes sous domination Irakienne. Ainsi, la machine des indépendances des pays sous colonisés semble bien huilée. l’Azawad, la Kabylie, le Rif et les îles Canaries, attendent, eux aussi, leur tour. Il viendra un jour ou l’autre.

A travers l’histoire, les vagues de libération rasent tout sur leur passage. Les kabyles n’ont qu’à se mobiliser et à s’unir. Le régime Algérien sait pertinemment que les kabyles ne vont pas se taire, et ce n’est la semi-officialisation de Tamazight qui va les calmer. Dès qu’une information émane sur la libération des kurdes ou autres peuples, les réflexes des algériens se penchent automatiquement vers la Kabylie. Ils ne veulent même pas penser à cette réalité, mais ils sont conscients que les kabyles arracheront, et quel que soit le prix à payer, leur indépendance.

Ravah Amokrane