Kamel

0

La dernière sortie d’Ait Ahmed dans sa lettre adressée au conseil national de son parti ne m’a pas laissé insensible en tant qu’ ex – militant du FFS. C’est une invitation claire au pouvoir despotique d’Alger pour mater dans le sang une résistance pacifique et un projet politique qui ne souffre d’aucun racisme ni de xénophobie. En s’adressant a Ferhat et aux autonomistes en général par des termes aussi virulents tel que les apprentis sorciers témoigne de la volonté politique du ZAIM a travestir ce projet démocratique et porteur de valeurs universelles en le diabolisant en projet violent et raciste .Venant du Président du FFS ,ces propos signifie sans risque de me tromper une caution d’un bain de sang parmi les kabyles du MAK ou pire un regret que l’Etat algérien est si faible qu’il ne pourrait l’anéantir .

Je ne reconnais plus ici le FFS dans lequel j’ai milité et que j’ai quitté , je ne trouve même pas l’ardeur de TAQVAILIT « je déteste mon frère mais je déteste plus celui qui le bat » . Que deviendra le FFS dans un proche avenir ? Servira t-il fait d’ un instrument d’asservissement au service de nos ennemis ? Hélas ! oui, qui ne se rappelle pas du sacrifice du défunt Ouartilani ,le père fondateur du journal EL KHABAR et du journalisme moderne d’expression arabe ? Ah ! s’il l’avait su ,il ne l’aurait jamais créé . Que t-il devenu, 20 ans après, cet organe au service de la démocratie ? Un héritage aux mains de nos adversaires ,une tribune de propagande au profit des islamistes, une arène pour les diatribes anti -kabyles . Ce cas rassemblera pour très bientôt au parti FFS , son avenir est clair comme sa devise « achever la Kabylie ».

A cet effet, je m’adresse a tous les militants du FFS avec qui j’ai partagé le combat pendant une décennie .Je m’adresse a tous ceux qui l’ont déserté ,en particulier Djamel Zenati ,a ce valeureux militant de l’amazighité ,a cet homme respectueux qui a mené le combat contre vent et marrée durant la grève du cartable de 1994 pour lui dire que son engagement au FFS et la présentation de sa candidature pour les législatives 1996 , ont entrainé des centaines d’MCBistes ,coyant enfin , non sans votre caution qu’il le seul a pouvoir défendre la Kabylie.

‘ « Je m’adresse a vous Mr Zenati ,car le moment est venu de rejoindre la lutte que tu as sans aucun doute portée dans ton cœur et dont tu ne pourras jamais te débarrasser .L’heure est venue :le parti pour lequel nous nous sommes donnés corps et âme vient de nous jeter en pâture. Il nous déni ,il travaille pour consolider le maghreb arabe .Il nous renie et nous jette malheureusement droit vers l’aliénation que nous avons tous combattue qu’il soit au MCB et au sein de ce parti .Je m’adresse a vous parce que et encore vous avez une dette non seulement envers le MCB, mais aussi envers ses militants. Vous devez mettre un terme a votre silence sur les dérives de ce parti pour lequel vous avez donné un nouveau souffle et au risque de me répéter deviendra dans un proche avenir un bâton dans la main de nos ennemis.’’

Le pas franchi par le FFS-par l’expression maghreb arabe – est une insulte de trop pour tout ceux qui se sont sacrifiés pour la démocratie et la cause amazigh en particulier . Cette mystification que même les journalistes de la chaine II traduisent a leur risque (lmaghrev amuqrane ).Ces dernières déclarations n’augurent rien de positif qui viendra de ce parti . Mr Zenati, l’heure de vous ressaisir est arrivée et aucune raison ne justifiera votre silence – trop duré- .Votre apport a notre cause est pressent et lui sera plus que jamais d’une grande utilité. Je souhaite que vous répondiez à cet appel sincère d’un militant du MCB et actuel sympathisant de l’autonomie qui n’a jamais douté de votre dévouement pour ton peuple et ta patrie.

Salutations militantes.