Khalida Toumi parle des droits de deux hommes

0

ALGÉRIE (TAMURT) – Il fallait attendre l’arrestation du général Toufik et de Saïd Bouteflika pour voir Khalida réagir. Réagir pour dénoncer ces arrestations qu’elles qualifient de dangereuses. Elle n’a jamais fait la moindre déclaration sur les arrestations des militants, mais elle s’est indignée de voir son mentor en prison.

Khalida Toumi parle même de démocratie après avoir passé toute sa vie dans les couloirs du régime. En 2019, elle découvre les droits de l’homme, d’un ou de deux hommes seulement, faut-il le préciser et pas des 42 millions d’Algériens. Khalida Toumi aurait du se taire.

Rester à profiter de sa retraite dorée entre l’Espagne et l’île de beauté, la Corse, ou elle possède de superbes villas. L’ancienne députée du RCD n’a plus remis ses pieds en Kabylie depuis l’année 2000, après avoir trahi son parti. Elle s’est expatriée volontairement. Personne ne veut d’elle en Kabylie. Même pas ses propres cousins et les habitants de son village.

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici