Kherrata : Pas de transport scolaire mais des écoles coraniques à l’abondance

0
école coranique de Kherrata
école coranique de Kherrata

KHERRATA (Tamurt) – Les communes de Draa El Caïd et de Kherrata disposent chacune d’elles d’une école coranique. Ahmed Maabed, le wali de Vgayet, était tout content en visitant, le jeudi, l’école coranique de Draa El Caïd alors que celle de Kherrata a été inaugurée il y a plusieurs mois de cela.

Pourtant pour restaurer le siège de l’actuelle daïra qui est une villa coloniale, lieu historique par excellence, le wali n’a fait que promettre d’essayer de trouver l’argent nécessaire à sa restauration. Comme si pour construire des écoles coraniques qui ne servent à rien, l’état dégage les moyens financiers qu’il faut mais pour restaurer ce genre de sites, il faut taper à toutes les portes et solliciter les hautes autorités du pays.

Pourtant cette éventualité n’a pas été aussi évoquée lorsque les élèves des établissements scolaires de la région de Kherrata avaient observé une grève pour exiger le transport scolaire. Restaurer des sites historiques et culturels ou assurer le transport aux élèves n’est pas une priorité des pouvoirs publics. Le pouvoir continue sa politique d’islamisation de la Kabylie.

Des écoles sans chauffage ni transport scolaire et des bibliothèques et centres culturels sans aucun livre car l’état ne dispose pas de moyens financiers pour cela mais pour construire des écoles coraniques et des mosquées, l’argent coule à flots.

Amaynut pour Tamurt