Kurdistan: La Turquie bombarde une école et une usine à Afrin

0
Afrin, Kurdistan - Bombardement

L’armée turque a bombardé une école primaire et une usine de traitement d’eau dans l’enclave kurde syrienne d’Afrin, rapportent aujourd’hui les combattants kurdes et les médias d’Etat syriens. Une source militaire turque a démenti ces accusations.

Ankara a lancé le 20 janvier une opération militaire contre les milices kurdes syriennes YPG (Unités de protection du peuple), ouvrant un nouveau front dans la guerre en Syrie. Selon le porte-parole des YPG Nouri Mahmoud, l’armée turque et les miliciens rebelles syriens qu’elle soutient ont bombardé mercredi la principale usine de traitement et de pompage approvisionnant en eau la ville d’Afrin. Des techniciens s’emploient à réparer les destructions.

Une école primaire du village de Maydanki a également été touchée la veille, sans faire de victimes, a-t-il ajouté. Plusieurs parties de l’école ont été détruites par les obus, a rapporté pour sa part l’agence de presse officielle syrienne Sana. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a déclaré que les troupes turques avaient infligé des dégâts à l’usine de traitement d’eau, située à 9 km au nord-est d’Afrin, qui abrite des centaines de milliers d’habitants et de déplacés.

« Les forces armées turques ne prennent pas pour cible ce genre d’objectifs », a déclaré une source militaire turque.

Le Figaro & Reuters
07/02/2018, 19:07