La 16e édition du festival de poésie d’Ait Smail a pris fin le samedi

0

AIT SMAIL (Tamurt) – La 16e édition du festival de la poésie d’expression amazighe, organisée chaque an née par l’association cultuelle Adrar Nfad d’Ait Smail en hommage à Mouloud Mammeri,  a été clôturée le samedi par la proclamation des lauréats.

Il s’agit, pour cette année, de Salah Louni qui sera suivi de Mohand Arezki Bouam et de Massi Aribi. Le prix de la femme a été décerné à Nesrine Cherif et celui du jeune poète à Mahmoud Badis alors que le concours de la meilleure  nouvelle a été remporté par Akli Mouhoubi. Une  centaine de poètes ont concouru pour les trois premières places du podium et seules une quinzaine d’œuvres ont été retenues par le comité de sélection.  Les récitals poétiques ont été présentés en alternance avec d’autres activités, à savoir des pièces de théâtre présentées par la troupe de l’association organisatrice et la troupe du théâtre régional Kateb Yacine de Tizi Wezzu.

Par ailleurs, deux conférences, portant sur les œuvres de Lounes Matoub et les genres d’écriture de Mouloud Mammeri, ont été animées par les universitaires Yacine Habbache et Nacera Yachi.  Toujours dans le cadre de cet événement culturel qui a duré trois jours, il y a eu plusieurs autres activités à la maison de jeunes de la localité, lieu du déroulement du festival, en plus de la bibliothèque commun ale où il y a eu des ventes-dédicaces.

Amaynut