La contestation ne s’arrête pas à Bougie – Les RN 75 et 43 bloquées par des manifestants

0

Bougie a enregistré une autre vague de contestation ce lundi. À l’Est, ce sont les villageois de Sahel, relevant de la commune de Melbou, et au sud, ce sont les élèves exclus du lycée Benyahia de Barbacha, qui ont procédé au blocage des routes nationales n° 43, menant de Bougie à Jijel via Melbou et n° 75, menant de Bougie à Sétif via Barbacha.

L’amélioration de leur cadre de vie est la principale revendication des habitants du village de Sahel. Ils exigent, entre autres, la réfection du réseau d’alimentation en eau potable, la réhabilitation de la route menant à leur village, le gaz de ville, l’internet et des…abris-bus.

Ce qui est sur, c’est qu’ils ont l’intention de camper sur leurs positions jusqu’à obtention de promesses des autorités locales de prendre sérieusement en charge leurs doléances. D’ailleurs, le blocage de la route avait commencé la veille, soit le dimanche.

À Barbacha, les lycéens exclus demandent tout simplement leur réintégration. Ils sont plus d’une vingtaine à avoir échoué au BAC l’année passée et comme ils ont déjà doublé plusieurs fois durant leur cursus, ils n’ont pas été autorisés à refaire l’année.
Refusant cet état de fait, ils ont bloqué le lycée durant une semaine pour forcer la main aux responsables de l’établissement à les réintégrer même s’ils ne remplissent pas les critères arrêtés.
Ne voyant rien venir, ils ont procédé, ce lundi, à la fermeture de la RN 75.

De Bougie, Amaynut.info