La corruption gangrène la police russe

0

Moscou : Devant le peu d’effet obtenu dans la lutte contre la corruption, une des priorités du Président russe, Dmitri Medvedev, depuis son élection en 2008, il vient d’annoncer en janvier un durcissement de la législation dans ce domaine..
Selon les statistiques officielles de la Russie, un tiers des délits de corruption sont commis par des policiers.
Le comité d’enquête, chargé des investigations, rapporte que, le 9 mars à Ptichtchevo, 720 km au sud-est de Moscou, l’inspecteur Zakharov, de la police routière, avait donné rendez-vous à un homme auquel il avait promis de rendre son permis de conduire, retiré pour une infraction au code de la route, en échange d’un pot-de-vin de 15.000 roubles (375 euros).
Mais l’inspecteur était surveillé par des enquêteurs anti-corruption. Après s’en être aperçu, il a « verrouillé les portes de la voiture, déchiré les billets et les a mangés », a détaillé le comité d’enquête.