La crise d’eau s’amplifie à Tizi-Ouzou – Le siège de la daïra de Tigzirt fermé par les citoyens

0

Les habitants des lotissements de la ville de Tigzirt sont restés sans eau depuis deux mois. Leurs robinets sont à sec. Les personnes possédant un véhicule s’approvisionnent en eau des villages lointains et d’autres sources naturelles. Par contre, ceux qui n’en possèdent pas, n’ont pas d’autre choix que d’acheter de l’eau. La situation est désastreuse au niveau de certaines cités. La colère des habitants de ces lotissements va crescendo. Ils ne savent pas à quel saint se vouer. Ils commencent à perdre toute patience. C’est la première fois depuis des années que l’eau vient à manquer dans les robinets pour une durée de plus de deux jours. D’habitude, les coupures d’eau ne dépassent pas une demi-journée. Nul ne sait quand l’eau sera rétablie. Silence radio à l’agence commerciale de l’Algérienne Des Eaux (ADE). Les responsables de cette agence ignorent même les raisons de cette pénurie. « Ils ne savent qu’envoyer des factures salées aux pauvres citoyens », déclare avec colère un habitant de la nouvelle-ville. Pour se faire entendre, les habitants des lotissements de la ville de Tigzirt ont fermé le siège de la daïra.
Il est à signaler que l’eau ne manque pas au barrage d’eau de Taksebt qui alimente presque la quasi-totalité de toutes les localités de la wilaya de Tizi-Ouzou. Par contre, les habitants de l’Algérois alimentés à partir de ce barrage d’eau ne se sont jamais inquiétés. L’eau coule à flots, jour et nuit et à longueur d’année. On se demande alors pourquoi on prive toute une région d’eau en cette période de grandes chaleurs et en ce mois de ramadhan puisque l’eau ne manque pas ? C’est un acte de sabotage qui ne dit pas son nom. Des régions et des villages entiers sont restés sans aucune goutte d’eau depuis le mois de mai dernier et aucun responsable n’a cherché à savoir pourquoi.
Youva Ifrawen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici