La dépouille mortelle d’Ali Halli est arrivée à Boghni

0
Ali Halli
Ali Halli

KABYLIE (Tamurt) – La dépouille mortelle du chanteur kabyle Ali Halli est arrivée hier au village natal de l’artiste, Ath Bougherdane, commune d’Assi Youcef dans la daïra de Boghni (wilaya de Tizi Ouzou). L’enterrement aura lieu aujourd’hui vendredi 30 novembre 2018.

Une foule nombreuse attendait la dépouille du défunt Ali Halli devant son domicile familiale au village Ath Bougherdane, hier jeudi, dès la mi-journée. La dépouille mortelle de l’auteur de la célèbre chanson : « Yedja yid jeddi abernus » a atterri à l’aéroport « Houari Boumediene » d’Alger vers 13 heures et des dizaines de citoyens et de fans ainsi que des artistes l’attendaient. Il y avait la présence du ministre algérien de la culture, Azeddine Mihoubi ainsi que Nabila Goumeziane, la directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou. Après quoi, la dépouille mortelle de l’artiste kabyle ayant connu un immense succès dans les années soixante-dix a été acheminée vers le village Ath Bougherdhane.

C’est d’ailleurs dans le cimetière de ce village qu’aura lieu l’enterrement aujourd’hui. Il y a lieu de rappeler qu’en moins d’un mois, la culture kabyle a perdu trois de ses faiseurs. Il y a eu d’abord le chanteur Mohamed Sekat puis l’écrivain et chercheur Mohand Akli Haddadou et ensuite Ali Halli, qui nous a quittés vendredi dernier après une longue maladie. Ces décès interviennent quelques semaines après le décès du célèbre chanteur kabyle Djamel Allam.

Tarik Haddouche