La Kabylie dit non à Tebboune

9
Zero vote en Kabylie
Zero vote en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Aussi bien à Bgayet, qu’à Tizi Ouzou et Bouira, des dizaines de milliers de manifestantes et de manifestants sont sortis dans les rues, hier vendredi, pour dire non à l’appel au dialogue lancé par le nouveau président Abdelmadjid Tebboune.

C’est un niet unanime et sans équivoque qu’a essuyé l’appel lancé par le président algérien Abdelmadjid Tebboune lors des manifestations du 44ème vendredi de marches hier. Plus encore, les manifestants ont dénié même le droit à Abdelmadjid Tebboune de les représenter puisque toute la Kabylie a rejeté unanimement la présidentielle du 12 décembre dernier. En Kabylie, aucune commune n’a abrité ce scrutin. Tous les bureaux de vote, les sièges des daïras et les bureaux des élections dans les mairies étaient fermés par la population bien avant la date du 12 décembre.

De ce fait, les citoyens kabyles ont tous crié à l’unanimité hier qu’Abdelmadjid Tebboune n’est pas leur président. D’ailleurs, la majorité des slogans scandés hier aussi bien à Tizi Ouzou, à Bgayet qu’à Bouira étaient dirigés contre le président Abdelmadjid Tebboune. Il en est de même des mots d’ordre transcrits sur les centaines de banderoles déployées à cette occasion. Il faut rappeler qu’hier, c’étaient les premières marches du vendredi à avoir eu lieu après la prise de fonction par Abdelmadjid Tebboune en tant que président de la République.

Le pouvoir algérien a misé sur l’essoufflement du mouvement, entamé le 22 février dernier, mais ça n’a pas été le cas. Du moins pour la journée d’hier où selon de nombreux observateurs locaux, le nombre de participants aux marches de la Kabylie a augmenté de manière considérable.

Tarik Haddouche

9 COMMENTAIRES

  1. A mon ami Argonne aagoun: les algériens dans un élan fédérateur ont manifesté pour réclamer le départ du clan mafieux et pour refuser un cinquième mandat de boutef. Un problème national qui a rassemblé les algériens toutes expressions confondues. Voulant profiter de cette aubaine, vous la minorité séparatiste arabo-islamophobes et algerophobes qui avez vendu votre âme au diable, vous avez reçu la claque de votre vie par les oranais que vous avez essayé de mettre dans votre poche et ce, en vous remettant à votre place, en vous traitant, vous les arabo-islamophobes et à juste titre de zwawa ihoud.
    Zenzem nif anwen swoulech. Nous, la majorité d algériens d expression kabyle, nous nous désolidarisons de vous et de votre délire paranoïaque et schizophrénique. Vous êtes des malades mentaux et il faut vous soigner. Quant on lit vos charabias on se rend compte tout de suite que votre cerveau est atteint d’une maladie qui affecte la pensée. Ahvass chema akedh al bira, cela va te soulager. Vous êtes tellement affecté que vous avez pensé que le hirak vous soutient.

  2. Le colonialisme panarabiste d alger et sa mére patrie « la maudite péninsule arabique ,le pays des vils arabes envahisseurs émiratisnsaoudiens…DU VIL OKBA  » ?QUI ONT F2LICIT2 GAID SALAN ET SA MARIONNETTE DE VICTOIRE ARABE PAR LA FRAUDE contre l’algérie algérienne,ont décrété que l’emblême identitaire de TAMAZGHA occupée est interdit .Et que le seul fait pour un kabyle ou le peu d amazigh non soumis par le mahométisme arabe de le hisser est passible d enfermement dans les geôles du DSS ,qui a pris le relai des criminels SM ET DRS qui avaient à leurs têtes des kabyles de service de l’arabisme colonial,kasdi merbah(khelaf) et le sanguinaire mohamed médienne,dit toufik, qui de 1963 à 2001 et à nos jours répriment et assassinent,et oppriment par le terrorisme pédagogique TOUT KABYLE QUI AURAIT DES VELLEITES DE SE LIBERER DU JOUG COLONIAL PANARABISTE D ALGER et de son cheval de troie l’araboislamisme colonial qui fait prosterner en signe d’allégeance les kabyles soumis(islamisés),car islam veut dire soumission et non pas paix(salam),en direction de la maudite terre des envahisseurs arabes l’arabie en asie mineure
    Le pouvoir colonial panarabiste d alger a t il droit de vie et de mort sur tout kabyle et amazigh en général qui ne veut pas subir le fait accompli colonial de l’araboislamisation?
    Depuis 1962 à nos jours sous la malédiction colonial du pouvoir militaro flnoarabe d alger ,OUI!

  3. oumarimohamed jusqu’à aujourd’hui avec les anciens médias lèche bottes el Moudjahid et autres anal’har et el Choukrout ou entv on n’entendait que vous et vous vous apercevez qu’en fait la quasi unanimité du pays vous rejette et peut au travers des réseau sociaux le faire savoir. Evidemment après 60 ans de monopole araboislamiste wahabite caché sous le terme « Algérien officiel » comme l’armée qui se camoufle derrière des civils bidons style Tebboune , vous découvrez que personne ne vous aime en Algérie à part les opportunistes et s’il y a quelqu’un de trop ce n’est pas le peuple Amazigh mais celui qui veut le chasser de ses terres. Tubes digestifs ! Qui vous suit encore à part les chiens affamés. La fête est finie .

  4. Le président Macron a adressé un message de félicitations au président Tebboune élu dès le premier tour après un vote historique sans électeur. ah ah ah mdr

  5. Je vais finir par perdre la boule ou les quelques rares cheveux qui me restent sur la tète. Alors vous êtes qui exactement ? Faut que vous vous identifiez à la fin. Vous êtes des algériens à part entière et dans ce cas cela est tout à fait normal que vous preniez part à la vie politique du pays. Vous êtes pour ou contre untel ou telle politique ou telle autre ou tel président ou tel autre. Normal quoi ou neutre comme moi qui n’ai jamais voté de ma longue vie. Ou bien, vous êtes des colonisés sous occupation par l’Algérie coloniale et les milices coloniales, alors en quoi ce qui se passe chez votre colonisateur peut vous intéresser de près ou de loin ?! C’est une équation qu’il faut régler au préalable. Ou bien, de fumer du thé et de prendre la chemma en forte dose, cela fausse tout et vous fait de vous des gens incohérents. Les kabyles refusent ce président… Cela aurait été un autre, ils l’auraient accepté. Donc, ces kabyles sont des algériens à part entière et participent à la vie politique du pays. Dans cette optique, vous les arabo-islamophobes séparatistes et algerophobes, ne parlez alors pas au nom de ces algériens d’expression kabyle. Ce sont des algériens et vous leurs colonisés. Ces derniers vous occupent et ils sont très nombreux, bien plus que vous. Vous êtes de ce fait une minorité. Acceptez alors ce statut ou rejoignez votre diaspora (des propriétaires de bars, de resto couscous merguez, d’hôtels déclassés et délabrés, et autres ouvriers saisonniers et quelques bien sur médecins et ingenieurs ou autres) en France ou au Canada. Wa yathana al fartass min hakan arass.

  6. L’arabisation et son cheval de troie l’araboislamisation est un génocide contre les pauvres peuples imazighénes et kabyle en particulier.De quel droit l’arabisme et ses mutants colonisés servils imazighnées et kabyles de service se permettent ils d’arabiser TAMAZGHA et de muter ses défaitistes peuples en des « peuples arabisés »
    De quel droit l’arabisme colonial a t il LE DROIT DE VIE ET DE MORT SUR tout amazigh en général et kabyle en particulier ?
    De quel droit l’arabisme colonial vole t il les terres des imazighénes en général et des kabyles en particulier pour les transformer en « terres du MAGHREB imposteur dit « arabe » du non moins imposteur colonial monde « dit » arabe?

  7. Le ‘ paravent civil ‘ du ‘ Pouvoir militaire ‘, militaro-mafieux ‘.
    .
    Depuis 1962, ce sont les Militaires (les Colonels, puis les Généraux depuis 1986) qui détiennent le Pouvoir réel, qui commandent, décident de tout, bouffent tout, tuent, massacrent, manipulent…
    .
    Nous avons affaire un Régime dictatorial de nature (double) militaire et clanique (mafieux). Le Clan le lus puissant est le Clan le plus puissamment amarré à la puissante Police politique secrète…
    .
    La ‘ question du pouvoir ‘ (sa nature, son organisation, sa structure, son illégitimité, ses exactions massives) est la question principale, fondamentale, primordiale, première, capitale…. Tant que le pays sous le règne de la Dictature militaro-mafieuse, il n’y aura ni paix, ni progrès, ni prospérité, ni tamazight, rien, oulech, niet… La force et l’intelligence du Mouvement de protestation populaire est d’avoir saisi et intégré pleinement et primordialement cette question, qui est la principale question, qui forme/constitue ‘ un tout indissociable ‘.
    .
    La Junte militaire actuelle dirigée par un nouveau clan puissant (Gaid et ses complices, appuyés sur le néo-DRS) s’est empressée de mettre un civil à la Présidence (pouvoir formel), un Président qui ne préside pas, ne décide pas … pour remettre le ‘ masque , le voile ‘ sur le vrai pouvoir, celui exercé par les Généraux sanguinaires et prédateurs, sans partage avec les civils… Boutef l’infirme était gardé pour la forme, dans le but ‘ d’humaniser ‘, de donner un ‘ vernis d’humanité ‘ pour leur pouvoir… criminel !
    .
    Le combat continue pour destituer la Dictature militaro-mafieuse, mettre un Pouvoir civil démocratiquement élu, qui assurera la transition pacifique vers une Démocratie sociale et solidaire, moderne et progressiste, plurielle et pluraliste, et règlera toutes les questions …..

  8. Le régime archaïque et gravataire est à l’agonie, il se cherche une légitimité en prétextant que les kabyles sont les seuls à le contester, alors que c’est totalement faux, car la contestation du régime vient de partout. La contestation du régime tyrannique est d’ailleurs la seule chose qui fasse encore l’unanimité en Algérie. Le gravataire pseudo-arabe Gaid Salah téléguidé par l’œil de Moscou, se conduit en monarque absolu en organisant de fausses élections avec de faux candidats, tous issus du même système véreux et corrompu qui sévit depuis 1962, et dont le bilan catastrophique tant sur le plan économique, que politique et social n’a d’égal que le niveau d’incompétence et la malhonnêtetée de ses imposteurs. Vos dirigeants algeriens pseudo-arabes ne vous aiment pas, ils vous méprisent. Ils n’ont pas confisqué le pouvoir pour servir le pays et leurs compatriotes, mais pour se servir eux-mêmes. Ils n’ont aucune légitimité du peuple, mais seulement celle de ceux qui depuis l’étranger les instrumentalisent pour pérenniser le pillage des ressources naturelles, dont les populations ne profiteront jamais puisque l’Algérie est toujours un pays sous-développé du tiers monde.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici