La Kabylie représentée à Marseille dans l’évènement “Voyage autour du monde”

0
Les Kabyles de Marseille
Les Kabyles de Marseille

MARSEILLE (Tamurt) – Le parc de Saint Marcel a drainé  l’après-midi du  samedi 26 mai 2018 une foule immense de citoyens venue assister à la fête de l’Huveaune organisée par la mairie du 6e secteur de Marseille.  Une trentaine d’associations étaient présentes. Beaucoup d’entre elles représentaient leurs pays comme les USA, l’Indonésie, la Chine, Israël, le Brésil, l’Espagne, etc.

L’association solidarité France-Kabylie (SFK ) a participé elle aussi pour représenter la Kabylie, son  stand était visible de loin par  les drapeaux de la Kabylie hissés de part et d’autre. Sur ses grilles d’exposition,  il y avait des  tableaux relatant  l’histoire antique judéo-chrétienne de la Kabylie, des caricatures de Dilem et de Ainouche commentant actualité, un drapeau avec la photo de Matoub, des robes  et des tenues vestimentaires kabyles. Sur trois grandes tables était exposés des ouvrages de la littérature kabyle, de la poterie et des crêpes destinées à la dégustation.

Le stand de la Kabylie a connu une grande fréquentation. Durant leur visite des différents stands, la député Valérie Boyer et le maire Julien Ravier y ont marqué une long arrêt.      Lors de leurs discours pour souhaiter la bienvenue à tous les participants,  ils ont prononcé de belles phrase sur la Kabylie. Valérie Boyer a parlé  de Saint Augustin, elle a rappelé à l’assistance ses  origines Amazigh/Kabyles.

Le groupe SFK a eu la chance de faire 3 activités ; deux passage en scène et un défilé. Dans le premier passage, c’est la chorale de l’AFK13, une association amie, qui a interprété deux belles chansons. Puis le groupe SFK s’est produit dans le 2é passage. Durant ces passages les militants kabyles  ont profité pour informer le public  sur la répression que subit le peuple kabyle, ils ont insisté sur la lourde condamnation de Merzoug Touati. Le défilé s’est produit sur fond de musique d’Idir (Avava inuva). Il a été assuré par trois femmes  de l’association avec des robes kabyles accompagnées d’un militant de l’association habillé d’un  avernus. De nombreuse visites et contacts ont été établis avec les différentes autres associations.

La fête s’est terminée avec un apéritif géant qui a rassemblé tout le monde dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Kader DAHDAH