La mobilisation continue – L’affaire de la maison de jeunes FARID U ZADI

2

Le mouvement de Chemini pour la défense de la memoire du militant défunt de la cause Amazigh Farid u zadi vient de rendre public un document sous forme d’ APPEL DÉCLARATION de deux pages signé par plus de 40 comités de villages et associations placardé dans les ruelles et villages de Chemini.

Le dit document sera transmis aux instances concernées le Maire, le Wali, le chef de Daira, le ministre de l’Intérieur, les directions de Moujahidines et de la Jeunesse et des Sports, les invitant pour la dernière fois à officialiser la baptisation de la maison de jeunes au nom de Farid U Zadi.

Le mouvement ne se contente pas de mener une bataille uniquement administrative, en effet un meeting est prévu pour le Vendredi 16 Aout 2013 où seront conviés les représentants des comités de villages et associations signataires du document qui prendront la parole.

Des artistes connu par leur engagement pour le combat identitaire dans les années 80 ainsi que les anciens militants de la cause Amazigh prendront part à ce meeting.

A noter qu’au niveau de la classe politique aucune réaction même si fondamentalement la question de la maison de jeunes doit être pris en charge par des partis implantés localement.

Lorsqu’on apprend que le FFS donne plus d’énergie à installer la permanence d’un député au niveau de Chemini au lieu de s’impliquer dans le scandale de la maison de jeunes, on comprend les enjeux.

A rappeler que le mouvement est né suite à la tentative des officiels avec la complicité des élus au niveau local de substituer Farid Zadi que portait le nom de la maison de jeunes depuis 1990 par un militant de la cause national

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici