La panique et le choc du général Ali Ghediri

3
Général Ali Ghediri
Général Ali Ghediri

ALGERIE (TAMURT) – Le candidat du général Toufik est pris de panique. Il semble être dépassé par les événement, après les manifestations monstrueuses contre le régime. Il ne sait pas quoi faire ni quoi dire. Ghediri n’a aucune expérience ni aucune culture politique. Il n’a jamais été élu même comme simple élu d’une commune ni occupé un poste politique.

Il est pire que Chadli et Zeroual. Ali Ghediri est certainement incapable même de gérer une simple commune, et le général Toufik veut l’imposer aux peuples algériens. C’est le profil que le DRS préfère. Un président incompétent et surtout soumis. Exactement comme Chadli Bendjdid et Liamine Zeroual. Le but est de le manipuler à leur guise, comme à l’époque de Chadli. Pour anecdote, Liamine Zeroula refusait de se rendre en visite officielle à l’étranger et évite au maximum de recevoir des chefs d’Etat étrangers, car il ne sait ni quoi dire ni quoi faire.

Il a passé son temps à signer des décisions qu’il ne lisait même pas, comme une simple marionnette. Aujour’dhui, les militaires veulent un président qui a ce profil, ce qui explique leur choix d’Ali Ghediri. Ce dernier pris de panique, et même de choc, il s’est tu davant l’ampleur les manifestions et il ne sait même pas quoi dire.

Nadir S.

3 COMMENTAIRES

  1. Et le sieur At Larvi dans tout ça ? Ula d netta izzanz yemmas, pour donner un coup de pouce à un militaire….

  2. Alors vous préférez la continuité de Bouteflika??
    Vous êtes libres de choisir votre candidat, mais pas de casser les autres.

  3. S’il y a un enseignement à tirer de toute cette farce c’est bien que Ait Ahmed nous a trahi, le RCD nous a vendu. Non pour ce qu’ils n’ont pas réalisé politiquement, mais pour avoir
    sous estimé la portée de leur adhèsion à l’Algérie arabe. Said Saadi est son complice doublement responsable parce qu’il a étudié. J’ai écouté son intervention scélerate qu’il a tenu au Canada où en savant repondant à un citoyen quant à la symoblique qui passait avant le politique, notre psychiatre superpose le politique au symbolique. Quoi de plus fonctionnel au régime qui impose l’Etat arabe sur une identité Amazighe!!
    Quand on adhère à une chimère, l’Algerie arabislamique, qui n’a ni existence anthropologique ni histoire politique on livre le pays à cette nébuleuse faite de vacarme, parloir TV journaux parti… et le nul substantiel.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici