La police accentue sa pression contre Hocine Azem

6
Hocine azem
Hocine azem

KABYLIE (Tamurt) – Il ne se passe pas une semaine sans que le militant indépendantiste, Hocine Azem, ne soit interpellé ou enlevé par les services de la police politique algérienne. Au début de cette semaine encore, lui et Hachim Muhand, ont été enlevés dans un barrage de la police, pas loin de la localité d’Iwadiyen.

Après plusieurs heures de détentions et un interrogatoire tortueux, les deux militants ont été libertés en fin de journée. L’attitude des services de sécurité envers Hocine Azem et ses compagnons est une atteinte grave à leur liberté de circulation. Sinon pourquoi on les interpelle de manière itérative pour les retenir et leur poser des questions habituelles?

Pourtant Hocine Azem et ses camarades sont pacifiques et pacifistes. Courageux, mais aussi lucide et perspicace, Hocine Azem, militant aguerri, sait comment gérer ce genre de situation et ne compte pas baisser les bras.

Ravah Amokrane