La police de Sidi-Aïch convoque, de nouveau, Nadir Chelbabi

4

BOUGIE (Tamurt) –  suite à une nouvelle convocation, Nadir Chelbabi s’est rendu dans les locaux de la police de Sidi-Aïch dans la wilaya de Bougie, aujourd’hui (16 février 2010) aux environs de 16 h 20, il y passa près de 40 minutes à subir un interrogatoire musclé sur le mouvement dont il est cadre (MAK)

Libéré vers 17 h, le militant en question que nous avons approché nous affirme que la police l’exhortait à quitter le MAK le plus tôt possible avant qu’il ne soit déféré devant le procureur de Sidi-Aïch. « Après m’avoir fait un procès verbal que j’ai refusé de signer, j’ai été libéré vers 17 h », conclut-il.

Il est à rappeler que ce même militant a fait l’objet d’une arrestation de plus de 3 heures voir « [Nadir Chelbabi, militant du MAK arrêté par la police, puis relâché->http://www.tamurt.info/nadir-chelbabi-militant-du-mak,141.html?lang=fr&var_mode=calcul] », par cette même police en date du 09/01/2010 alors que le MAK préparait les marches de Bougie et Tizi-Wezzu à l’occasion de Yennayer 2010, comme il a été plusieurs fois visité pour tenter de l’intimider, en vain, par la police de Zerhouni.

Le pouvoir qui a pour objectif d’anéantir le peuple Kabyle doit savoir qu’il n’intimide que lui-même. La jeunesse kabyle ne se laissera jamais faire. Comme par le passé, elle se protégera et protégera la Kabylie de toute répression venant de Bouteflika et des généraux.

Areẓqi Ayemmel

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici