La police de Sidi-Aïch convoque, de nouveau, Nadir Chelbabi

4

BOUGIE (Tamurt) –  suite à une nouvelle convocation, Nadir Chelbabi s’est rendu dans les locaux de la police de Sidi-Aïch dans la wilaya de Bougie, aujourd’hui (16 février 2010) aux environs de 16 h 20, il y passa près de 40 minutes à subir un interrogatoire musclé sur le mouvement dont il est cadre (MAK)

Libéré vers 17 h, le militant en question que nous avons approché nous affirme que la police l’exhortait à quitter le MAK le plus tôt possible avant qu’il ne soit déféré devant le procureur de Sidi-Aïch. « Après m’avoir fait un procès verbal que j’ai refusé de signer, j’ai été libéré vers 17 h », conclut-il.

Il est à rappeler que ce même militant a fait l’objet d’une arrestation de plus de 3 heures voir “[Nadir Chelbabi, militant du MAK arrêté par la police, puis relâché->http://www.tamurt.info/nadir-chelbabi-militant-du-mak,141.html?lang=fr&var_mode=calcul]”, par cette même police en date du 09/01/2010 alors que le MAK préparait les marches de Bougie et Tizi-Wezzu à l’occasion de Yennayer 2010, comme il a été plusieurs fois visité pour tenter de l’intimider, en vain, par la police de Zerhouni.

Le pouvoir qui a pour objectif d’anéantir le peuple Kabyle doit savoir qu’il n’intimide que lui-même. La jeunesse kabyle ne se laissera jamais faire. Comme par le passé, elle se protégera et protégera la Kabylie de toute répression venant de Bouteflika et des généraux.

Areẓqi Ayemmel