La police intimide les militants du MAK-Lota

3

KABYLIE (Tamurt) – Hier, mardi 30.03, vers 2h du matin, deux militants du MAK du village Lota, qui affichaient au centre ville de leur commune, Souk El Tenine, Bougie, l’appel du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie pour les marches du 20 avril prochain, ont été arrêtés et priés de suivre la police au commissariat de la dite commune.

_ Pendant une bonne heure d’interrogatoire sur les activités du MAK et des tentatives d’intimidation incitant Hicham Lachouri et son camarade à ne pas coller des affiches pour un mouvement non reconnu par le droit algérien, ils ont été libérés.

Areẓqi Ayemmel