La presse algérienne boude Ali Benflis

0
Ali Benflis
Ali Benflis

ALGERIE (TAMURT) – Contrairement aux élections présidentielles précédentes, le nom d’Ali Benflis est complètement banni par la presse. Personne ne parle de lui. Pourtant, il a annoncé sa candidature aux prochaines présidentielles. Son rôle de faux adversaire de Bouteflika est fini.

Par le passé, des journaux comme El Watan, Le Soir d’Algérie, Liberté, El Khabar, par exemple, ont présenté Ali Benflis comme le « leader de l’opposition ». Benflis a été toujours qualifié presque comme le « Nelson Mandela » de l’Afrique du nord. Subitement, ces titres de presse bannissent son nom. Ali Benflis est lâché. Il n’est ni opposant ni homme politique. Il retrouve le statut qui lui sied.

Effectivement, Ali Benflis n’est qu’un fils d’un riche que le régime a utilisé un certain moment. Il n’a aucune compétence ni aucun charisme en politique. En dehors du soutien de l’armée, il ne peut rien faire. Benflis, à vrai dire, n’est même pas capable de gérer une petite commune. Ses « adeptes » se tournent tous vers Ali Ghediri. La presse aussi.

Ravah Amokrane

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici