La république islamique d’Algérie est née

0

La rédaction de Tamurt était destinatrice d’un courrier émanant d’un jeune père de famille, courrier qui nous avait fait froid dans le dos tant son contenu était à peine croyable; nous avions jugé bon de vérifier par nous-mêmes et malheureusement, tout était vrai.

Début août, monsieur D., son épouse ainsi que leurs deux jeunes enfants devaient descendre en voiture du Nord de la France pour prendre le bateau à Marseille et rejoindre leur lieu de vacances, leur Kabylie natale.

La maman pour cause de maladie de son père avait effectué de toute urgence le voyage par avion fin juillet.

A cause de ce départ précipité et de l’urgence signalée, monsieur D. avait appelé la compagnie SNCM auprès de laquelle les billets furent achetés en ligne, ceci afin de les mettre à jour.

Le voyage aller-retour devait s’effectuer à bord du « Méditerrannée » appartenant à la flotte de la société maritime française SNCM

Je devais prendre le bateau « Ile de beauté » de la SNCM (société française) Marseille-Alger le 04 juillet 2010, en cabine pour 2 personnes, privative intérieure, lavabo, couchettes partagées pour les enfants.

L’un de mes 2 enfants étant malade, j’ai préféré reporter le voyage de quelques jours…

J’appelle donc la SNCM au 3260 (en disant SNCM) qui me propose la date du 13 juillet 2010, mais à bord du Méditerranée, en gardant les mêmes options…

A ma question s’il n’y avait pas un bateau (que ce soit SNCM, société française ou Algérie Ferries, société algérienne donc), le conseiller m’a dit qu’il y’avait en effet le 09 juillet le bateau AL-DJAZAIR mais, car il y’avait un mais… il m’avait demandé si parmi mes 2 enfants, il y’avait une ou des filles… à cette question qui m’a quelque peu décontenancé, la trouvant « bizarre », on me répond qu’à bord des bateaux algériens (sic !), une fille ne peut être en cabine avec des mâles, fussent-ils son propre père et son frère… et qu’elle devra rejoindre une cabine « femmes » !!!

Ma fille aura bientôt 9 ans…

Comme tout père qui se respecte en particulier et comme tout homme libre digne de ce nom; ma réponse fut bien sûr : « Ecoutez monsieur, en tant que Kabyles qui n’avons rien à voir ce système moyenâgeux, nous gardons la date du 13 juillet sur un bateau français et nous voyagerons en gens civilisés ! »

Chers amis, si ceci n’est pas la preuve que la CHARIAA est bel et bien mise en pratique… je ne vois pas ce que cela pourrait être…

Information bien entendu introuvable sur leur site (informations pratiques et conditions générales) :
http://www.algerieferries.com/info_prat.php
http://www.algerieferries.com/conditions.php

J’aimerai bien obtenir une confirmation officielle de ce genre d’agissement, mais franchement, je ne pense pas que le monsieur de la SNCM ne m’avait dit cela que pour faire son « commercial », en cassant la concurrence… car avec mon assurance annulation, le nouveau billet m’a couté 180 € de moins que l’initial donc ils m’avaient remboursé la différence dès le lendemain ! donc il n’avait rien à gagner… bien au contraire

A vous d’inclure ce fait dans un discours, communiqué à venir… pour dire ce qui se trame en Algérie et que certains mettent à exécution, sans que cela ne fasse grand bruit…

On pourrait en faire une brève sur Tamurt mais dans ce cas et pour des raisons de sécurité évidentes, il va falloir changer le nom des bateaux et les dates… (mais pour la crédibilité, bien vérifier la concordance des bateaux avec les dates : cf sur http://www.sncm.fr/index.php?ta=4 ainsi que sur http://www.algerieferries.com/horaires-res.php)