La révolte du 22 février est une fabrication d’un clan du régime

2
Manifestation à Alger
Manifestation à Alger

ALGERIE (TAMURT) – Depuis le début des manifestations dans les villes de l’Est algérien contre le 5ème mandat de Bouteflika, il était déjà claire qu’un clan du régime algérien soufflait et planifiait un soulèvement populaire.

C’était le clan des militaires de l’Est qui a tout préparé contre le clan de l’Ouest, composé essentiellement de la famille des Bouteflika. On vu des juges, des journalistes et des policiers soutenir la révolte contre le régime. incroyable, mais vrai! Une fois Bouteflika déboulonné, ces même policiers, qui manifestaient contre le régime, s’acharnent aujourd’hui de toutes leurs forces contre leurs frères manifestants.

Tout ce mouvement de révolte était planifié par un clan du régime qui veut prendre la place d’un autre clan. C’est ce qui vient de se passer effectivement, en ce moment en Algérie. « On a reçu l’ordre de manifester contre Bouteflika », nous a révélé un ancien journaliste de l’APS à Alger. Des juges aussi ont été obligés de sortir dans les rues par un clan du régime pour faire croire aux Algériens qu’il s’agissait vraiment d’un soulèvement populaire crédible contre le régime.

Mais comme aucun wali, ni chef de daira, ni aucun diplomate n’avait fait défection, comme l’avait signalé notre journal, il était clair comme l’eau de roche que toutes les agitations populaire contre le régime n’étaient qu’une manipulation à grande échelle.

Nadir S.