La route d’Alger fermée pour la 2e journée consécutive

0
Route coupée
Route coupée

VGAYET (Tamurt) – La route nationale n° 12, reliant Vgayet à Alger, a été fermée, ce lundi pour la deuxième journée consécutive. Cette fois, il s’agit des bénéficiaires des microcrédits entrant dans le cadre de l’insertion des jeunes qui  réclament l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre de ceux des leurs qui n’arrivent pas à honorer les échéances de remboursement.

Au volant de leurs véhicules acquis dans le cadre des ces dispositifs d’aide aux jeunes et aux chômeurs, les protestataires ont organisé un cortège à partir du village d’Ibachiren, dans la commune d’Oued Ghir, pour se rendre, après la fermeture de route, à Vgayet Ville. Par cette action de rue, les bénéficiaires de ces crédits étatiques veulent forcer les pouvoirs publics à décréter une  amnistie générale ou le gel momentané de ces remboursements car ils se disent asphyxiés financièrement du fait qu’ils ne bénéficient d’aucun  traitement de faveur lors de l’attribution de marchés publics. ils se sont, donc, retrouvés, véhiculés certes mais sans aucun projet à réaliser. 

Pour acheter la paix sociale, le pouvoir d’Alger n’a pas trouvé mieux, durant l’embellie financière, que d’accorder des crédits faramineux à des jeunes chômeurs diplômés pour en faire, quelques années plus tard, des chômeurs endettés. Aujourd’hui, en cette période crise financière, ce même pouvoir veut récupérer son argent coûte que coûte. C’est ce qu’on appelle une gestion par tâtonnement.

Amaynut