La trahison des «démocrates» kabyles et du hirak contre la Kabylie

7
Republique kabyle
Republique kabyle

CONTRIBUTION (TAMURT) – Depuis l’indépendance de l’Algérie, nous avons tous cru qu’il fallait démocratiser l’Algérie pour accéder à nos droits fondamentaux et élémentaires à savoir utiliser notre langue, notre culture et notre identité kabyle, droits que le pouvoir arabo islamiste algérien a interdits par haine et racisme, sous le fallacieux prétexte de l’unité nationale algérienne.

Malheureusement, de nombreux Kabyles y croient encore en suivant aveuglement le Hirak et en écoutant les charlatans (pseudo-démocrates Kabyles), ces derniers ne peuvent même pas s’aventurer en dehors de la Kabylie pour exposer leurs idées « démocrates » car ils sont rejetés à cause de leur identité kabyle, identité qu’ils refusent d’assumer en dehors de la Kabylie pour plaire à leurs maîtres. Le comble de l’ironie, des islamistes et autres anti-kabyles comme Zitout, Bensedira, Abdou, Double Cano, Amir… ont évolué dans leurs méthodes, ils ont emprunté le discours que nos élites « démocrates » et le distillent à nos kabyles naïfs qui les écoutent comme des messies. Ces propagandistes qui sévissent avec leur direct sur le web, en diffusant des informations et scoop qu’ils reçoivent des hautes sphères du pouvoir, servent en réalité de guidance au Hirak, ils arabisent la Kabylie, ils sont devenus plus populaires que nos « démocrates » autrefois champions de la laïcité.

Le Hirak et les pseudos démocrates kabyles n’augurent rien de bon pour la Kabylie, ils sont devenus des instruments de l’arabisation de la Kabylie, ils utilisent la Kabylie pour sauver l’Algérie qui se retournera contre la Kabylie et son peuple comme d’habitude. Le résultat des courses ce sont les Kabyles qui auront contribué à leur propre anéantissement.
Nous savons tous que l’idéologie arabo-musulmane s’oppose à la diversité linguistique culturelle et religieuse. Avec le hirak nos pseudos démocrates sont en train de mettre des millions de Kabyles au service des islamistes embusqués qui récolteront à la fin le fruit de cette révolte et commettront un génocide en Kabylie.

Les chants et les banderoles en arabe, la chasse aux indépendantistes kabyles pendant les marches en Kabylie sont des preuves que celles-ci sont guidées par des forces anti-kabyles. Les mouvements indépendantistes kabyles ont compris que la lutte pour la démocratie ne redonnera jamais ses droits élémentaires au peuple kabyle, mais plutôt l’inverse, c’est la réappropriation de ces droits dans un état kabyle indépendant qui entraînera la démocratisation de toute l’Afrique du Nord.
La seule issue salvatrice pour le peuple kabyle réside dans son unité et sa lutte pour se libérer de sa domination par cette idéologie, source de régression et de guerres civiles comme l’a bien décrite Ukhaldun le père de la sociologie, « une société arabisée sombrera dans l’anarchie et ne se reconstruira jamais ».

Yuva Dah
Membre fondateur de l’URK

7 COMMENTAIRES

  1. L’hypertrophie ou le grossissement de la question idéologique profite au Pouvoir militaire régnant, car cette approche est conçue délibérément pour diviser, isoler, séparer, élever les uns contre les autres, instrumentaliser tels contre tels….
    Or, le Régime en place est de nature militaire, nous avons donc affaire à une Dictature militaire. C’est un Pouvoir dictatorial, et non racial, pas ethnique, pas théocratique. D’ailleurs, à la tête de la Junte militaire, il y a beaucoup de Kabyles, notamment dans le DRS, laquelle Police politique secrète constitue le pouvoir réel, le vrai pouvoir…. Donc, cette démarche par laquelle les mouvances extrémistes tentent de désigner le Pouvoir est non seulement erronée et fausse, mais trompeuse et dangereuse, et sert amplement les Vrais décideurs que sont les Généraux ultras….

  2. J’ai lu attentivement l’article de Youba Dahou et tous les commentaires qui ont suivi.
    Quelle catastrophe !! Le niveau est tellement bas que j’ai eu beaucoup de mal à finir la lecture… ouf !!
    Aucune analyse sérieuse (le contraire m’aurait étonné!), aucun esprit d’analyse et de lucidité, des fautes d’orthographe à la pelle et j’en passe et des meilleures !!
    Relisez le post de Monsieur Muhend et dites moi si vous avez compris quelque chose. J’aimerai bien savoir ce qu’il veut dire.
    Cela s’appelle du verbiage inutile qui ne nous fera pas avancer.
    Je pleure ma kabylie abandonnée entre les mains d’ignares qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Dommage !
    Nous ne méritons pas ça.

  3. Naïf naïf à celui qui croit à cette idee de deffirent . LHirak ( revolution)
    Ne peut etre intru que par ce genre de masse media et par quelques ignorants de leur histoire ou bien la science politico_ social

  4. Azul . Bonjour . Pauvres Kabyles , nos ancêtres ont utilisé les Principes de cette religion qui calme l’égalité absolue entre  » Arabes  » et  » non Arabes  » pour combattre et démanteler toute l’ idéologie arabe qui a instrumentalisé l’islam depuis le premier calife, nous n’avons qu’ à reprendre cette Lecture authentique en reprenant l’enseignement tel qu’ il a été pratiqué par les grands penseurs nord – africains , à l’ instar des Iraniens et nous allons chasser le wahhabisme . le drame est que les Kabyles sont contaminés par la  » laïcité à la française  » imposée par les intellectuels francophiles kabyles .

  5. l´Ecole est controlé par les teneurs de l´arbo-islamiste ce n´est pas étonnenent le hirakisme khawiste fleurissent en kabylie avec propagande faisant systematiquement chaque année l´eloge pour les ecoliers de cette régions « sont les champions de l´ecole arabo-islamiste » sans négligé les medias de masse qui leur pemettre l´accée á l´information avec idéologie de leur ecole!!! On est loin des générations du mouvement berberes des années 80.

  6. En effet, quand on assume l’islam comme dénominateur commun on a de fait déplacé le noyau identitaire de la symbolique Amazigh à celle arabe. Or de part le monde exister part du sujet puis s’accorde avec l’environnement et les autres hommes et peuples. On est pas algériens puis Kabyles mais notre potentiel algérianité- je préfère -Thamazgha – ne peut exister qu’en tant que continuité de la kabylité. Si les autres régions quand elles se définissent font appel à l’islam alors il faut le dire que nous ne sommes plus dans le meme pays. Au fond c’est la projection de notre idée de notre culture qui se prolonge au niveau national. Nous n’avons pas à nous arabiser parce que les kouliglis boukharouba et benbadis se définissent arabes et islamiques. L’identité est un droit et ne peut etre fruit de synthèses.

  7. Votre analyse est juste, on se fera encore berner par les Arabophones algériens. Il a suffit a un an pour que ce que les Arabophones et « leur hirak » algérien, pour que des milliers de pauvres naifs kabyles continuent encore a croire a une Algérie qui leur donnera leurs droits elementaires, alors que depuis 1962, les Kabyles ont ete humiliers partout dans leur travail, dans l’armée ANP dans les rues dés que l’un d’eux prononcait un mot en kabyle. Dans les années 70 notre langue est appelée « dialecte », « patois » ou encore « l’anglais » par les Algérois dont beaucoup d’entres ont ete des Kabytchous assimilés a l’ethnie des Arabes de Okba. Depuis l’apparition de Naima Saleté etait apparu avec ses videos arabes, l’appellation « zouave » etait apparu pour nous insulter. Mais cela n’a pas du tout empecher les naifs kabyles a continuer a marcher les vendredis et les mardis pour arracher la democratie aux Arabes algériens. Demain etant majoritaire a l’assemblée algérienne, les Kabyles vont se retrouver en minoritaire et ils seront a nouveau se voir imposer les lois arabes ainsi que l’islam et la langue arabe.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici