La Turquie abat un avion militaire russe à la frontière syrienne

20

ANKARA (Tamurt) – Des chasseurs F-16 turcs ont abattu ce mardi près de la frontière avec la Syrie un avion de combat russe qui avait violé l’espace aérien de la Turquie, a déclaré un responsable militaire. Pour sa part, Moscou soutient que son appareil se trouvait au-dessus de la Syrie. 

L’aviation russe a eu le tort, non pas de violer l’espace aérien turc, mais bien de survoler, voire détruire, les rebelles minoritaires Turkmènes hostiles à Assad. Il s’agit du premier avion russe abattu depuis le début de l’intervention militaire de Moscou en Syrie, commencée le 30 septembre à la demande du régime de Damas dont la Russie est un fidèle allié.

L’aviation russe intervient depuis près de deux mois en soutien au régime de Damas, et bombarde des villages turkmènes, la minorité turcophone de Syrie. Furieuse, la Turquie avait convoqué vendredi l’ambassadeur de Russie pour le mettre en garde et exigé « l’arrêt immédiat de cette opération ».

À la demande de la Turquie, le Conseil de l’Atlantique Nord, principal forum de consultation politique de l’OTAN, tiendra une réunion extraordinaire à 17 heures aujourd’hui 24/11/2015. Ce conseil est composé de hauts représentants des 28 pays membres de l’Alliance atlantique, dont la Turquie fait partie. Par ailleurs, la tension est palpable tant du côté de la Russie que de la Turquie à telle enseigne que le monde retient son souffle de crainte que la relation ne s’envenime davantage entre les deux pays antagonistes, déjà sur les feux de braises.

Amnay