La ville balnéaire exaspérée par ses hôtels et ses discothèques – Les habitants de Tichy sortent de leur silence

2

Organisée en «comité des citoyens de Tichy», la population de cette paisible ville touristique a organisé un sit-in à 20h devant la sûreté de daïra. Décidée a redonner à Tichy la dignité qui la caractérise, la foule a assailli l’entrée de la sûreté de daïra pour exiger que la police intervienne afin de mettre fin au phénomène de la prostitution qui ne cesse d’envahir les hôtels de la localité.

Déçus par l’inamovible administration et ne voyant venir aucune intervention immédiate des autorités, les manifestants, très en colère, se sont dirigés vers l’hôtel Alloui. Vers 22h, une soixantaine de manifestants s’ y est introduite et ont saccagé d’abord le poste de gardiennage et ensuite tout ce qui se trouvait sur leur passage ; vitrines, accès de la discothèque ainsi que la voiture d’un client se trouvant au parking.

Le Saphir Bleu, deuxième cible de la foule en colère, n’a pas été épargné ; Une dizaine de voitures appartenant aux clients furent saccagées.
L’hôtel Syphax, la Grande Terrasse, Villa d’Este, Le Golf, tous ont été visité par cette foule. Un par un, les établissements hôteliers de la ville ont reçu la visite de manifestants en colère décidés à faire le tour des discothèques de cette ville balnéaire.

Nous apprenons aussi que pour se protéger de la furie des manifestants, le gérant d’un établissement a dû user de son arme pour des tirs de sommation.
Les habitants de Tichy à la recherche d’une quiétude perdue depuis l’installation sur cette ville bannière de discothèque-passe, sont décidés de redonner à leur ville le calme, la sérénité et la dignité qui la caractérise depuis toujours.