L’AFK13 condamne la repression et l’arrestation des militants Kabyles

0

Le 10 mars passé, les militants du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabyle (MAK) et ceux du Congrés Mondial Amazigh tCMA) ont tenté de faire un rassemblement devant le siège de l’ancienne mairie de Tizi-wezzu, pour comémmorer la journée du 10 mars 1980 où Dda Lmulud a été arrété et empêché de faire la conférence sur son livre les poèmes kabyles anciens à l’origine du printemps Berbère.

Les services de la répression du pouvoir Algérien ont récidivé comme en 1980 et avec la même violence pour empêcher et interdire ce rassemblement. Ils ont arrêté et mis en détention durant une journée plus de 16 personnes parmi lesquelles ont peut citer les cadres du MAK dont le président Bouaziz AIT CHEBIB, Madame Hassiba ABBASEN ainsi que la vice présidente du CMA Me Kamira NAIT SID.

L’association Franco-Kabyle des Bouches du Rhone condamne avec la plus grande fermeté cette répression aveugle, raciste, et anti-Kabyle qui vise à destabiliser la région en la plongeant davantage dans le cycle infernale de la violence et de la repression.

Par ailleurs l’association AFK13 réprouve les méthodes liberticides de ce pouvoir qui opprime tous les algériens en général et les kabyles en particulier, elle réitère son soutient aux militants du MAK et du CMA et les assure de son engagement à leurs côtés dans le combat pour les droits du peuple kabyle.

L’AFK13 appelle tous les kabyles en Algérie et dans la diaspora à se mobiliser et soutenir tous ceux qui défendent la Kabylie et luttent pour la dignité de notre peuple.

Les membres de l’AFK13.

Marseille le 16/03/2013