L’agriculture se porte-t-elle bien à Bougie ?

2
Moisson-Battage

BOUGIE (Tamurt) – Selon un responsable des services des coopératives agricoles de Bougie qui s’est exprimé sur les ondes de la radio locale, la récolte céréalière dans la région de Bougie avoisine la cinquantaine de milliers de quintaux, entre blé, orge et avoine.

Alors que la campagne de moisson-battage de la saison n’est pas encore achevée que les récoltes emmagasinées dépassent largement les prévisions saisonnières, fera remarquer ce même responsable. Il est loisible de déduire, selon les dires de ce dernier, que la récolte de cette année dépasserait largement les estimations, faites préalablement, à une production de 45.000 quintaux. Une bonne pluviométrie en période propice a été à l’origine de cette bonne récolte.

Plus de 6.000 hectares ont été emblavés dont la plus grande partie de blé dur. Toutefois la cherté des semences obligent les agriculteurs privés à se rapprocher des banques pour demander des crédits pour préparer, préalablement, leur campagne labours-semailles. La région de Bougie peut s’auto-suffire pour peu que tout le monde mette la main à la pâte.

Amaynut

2 COMMENTAIRES

  1. A mon avis c’est 45000 tonnes, car 45 000 quintaux ce n’est rien du tout pour le tout bgayet.

  2. tranquillisez-vous, l’agriculture se porte même très très bien depuis que le vignoble a été arraché parce que le vin est considéré haram, depuis que le fameux blé dur de chez nous qui s’échangeait un quintal contre trois d’une autre qualité a disparu, depuis que les immenses vergers d’agrumes laissés par les colons ont été saccagés, depuis que le béton remplace la terre tout simplement. Hamdullah, ça va mieux depuis.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici