L’Aïd, un non-événement en Kabylie

2

KABYLIE (Tamurt) – Les fêtes musulmanes sont de plus en plus délaissées par la majorité des kabyles. La preuve est donnée lors de la célébration, ce mardi, de la fête de l’Aïd El Adhha dite du sacrifice durant laquelle il a été dénombré une grande frange de la population qui s ‘est abstenue d’égorger le mouton.

En effet, les boucheries ont été prises d’assaut en cette journée du lundi, soit à la veille de la fête. L’achat de viande pour faire semblant de célébrer cette fête religieuse au lieu d ‘un mouton ou d’un chevreau est une nouvelle option que préfèrent les kabyles pratiquants. Quant aux autres, ils ne savent même pas s’il y a une fête car ils ne suivent pas le calendrier musulman. Pour les pratiquants, l’achat de viande revient beaucoup moins cher et c’est l’une des rasions qui les poussent à opter pour cette formule économique.

A ce rythme, ni le ramadhan ni les fêtes musulmanes ne feront partie des habitudes de la population kabyle d’ici quelques années. D’ailleurs l’engouement vers la religion chrétienne y est pour beaucoup dans ce délaissement d’une religion qui est arrivée chez les amazighs depuis plusieurs siècles.

Amaynut

2 COMMENTAIRES

  1. Tout ce que vous dite et faut, qui vous a payer pour dire c’est mensonge!!! Vous vous les divisé la population parce que vous savez que les kabyles cest des HOMMES élections présidentielles aproche

  2. Waqila, nous NE sommes pas dans la même kabylie.
    Oser dire que l’Aïd est un non evenement relève de fake news et de l’escroquerie intellectuelle.
    Au risque de vs déplaire, les mosquées étaient pleines, des millions de moutons sacrifiés et les enfants kabyles tous beaux…tous joyeux.
    Mais bon, meme si mon article ne sera pas publié, j’aurai corrigé une contre-verite.
    L’3Eid nwen tsamarvuht.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici