L’Algérie a accueilli des terroristes revenus de Syrie et d’Irak

2
Les terroristes algeriens
Les terroristes algeriens

ALGERIE (Tamurt) – Récemment l’Etat algérien a voulu faire croire à l’opinion internationale que les terroristes de l’Etat islamique qui ont combattu en Syrie sont interdits d’entrée en Algérie. Les décideurs ont certainement peur de la communauté internationale surtout à l’orée des élections présidentielles. Mais la réalité du terrain est toute autre. L’Etat algérien a toujours fermé ses yeux sur la circulation des terroristes qui ont combattu en Syrie et en Irak, et avant dans d’autres pays islamique, comme en Afghanistan.

Tout le monde sait, en Algérie, que les terroristes qui ont combattu en Syrie et en Irak sont revenus chez eux le plus normalement de monde et ils ne sont jamais iniquités. A Sidi Doaued, Bordj Menai, dans le département de Boumerdès, les terroristes revenus de Syrie et d’Irak sont connus par tout le monde. Les services de renseignement algériens ont même fourni des armes aux terroristes islamiques au nord de Mali pour saboter indépendance de l’Etat Amazighe et laïque d’Azawad. C’est un secret de polichinelle.

Donc le refus à certains Syriens de rentrer en Algérie, pour des motifs sécuritaires, n’est qu’un mensonge de l’Etat algérien. Le pouvoir de ce pays a toujours promu le terrorisme islamique. Comment expliquer alors que le l’Etat algérien autorise l’ambassade de l’Arabie Saoudite de financer la construction de milliers de mosquées en Kabylie et dans toute l’Algérie? L’Algérie est à vrai dire un pays producteur de terrorisme et de terroristes.

Ravah Amokrane