06/02/15 L’Algérie condamnée encore une fois par l’ONU

0

L’Algérie a été encore une fois condamnée par le comité des droits de l’Homme des nations unies pour ? exécution sommaire ? et cela dans l?affaire d?exécution de Nedjma Bouzaout, épouse Bousseloub, le 26 janvier 1996 dans la commune d’Oudjana de la wilaya de Jijel par des éléments de la gendarmerie de la garde communale et des militaires de l?Armée nationale populaire, a-t-on appris de source proche du dossier.

Si les autorités algériennes trouvent toujours des prétextes du genre ? situation sécuritaire hors de son contrôle ?, de ? dépassements individuels ?, d’actes isolés ? ou bien ? applications des dispositions de la charte pour la paix et la réconciliation nationale ? dans ces affaires où des citoyens ont été exécutés par des éléments de l?ANP, de la gendarmerie ou d?autres agents agissants sous les ordres des autorités, cette fois ci l’Algérie a été condamnée au cours de la 111ème session du comité des droits de l’Homme de l’ONU et cela suite à l?identification des auteurs du crime, des éléments de la garde communale, des militaires de l’ANP et des gendarmes de la ladite localité.

Le comité a rejeté la totalité des arguments et justifications du gouvernement algérien et a estimé que celui-ci a violé ses obligations de protection du droit à la vie. Le comité a accordé au gouvernement algérien un délai de six mois pour informer le comité des mesures prises suite à cette décision.

Aghiles Benai