L’Algérie prend en charge 20 000 enfants Saharouis pour des vacances !

31

ALGER (Tamurt) – L’Algérie dépense les yeux fermés pour le Polisario. En plus des millions de dollars et d’euros injectés dans les comptes des nababs de cette l’organisation paramilitaire, l’Algérie recois et prend en charge chaque année des milliers d’enfants Sahaoroui qui viennent y passer des vacances d’été.

Cette année encore, plus de 20 000 enfants du Sahara occidentale beneficient d’une prise en charge totale de l’Etat Algérien. La couverture est royale. Comme des princes, ces enfants sont logés dans les plus belles villes, Oran, Mostaghanem, Aïn Timouchent, Bougie, Jijel, Colo, Zeralda, El Kalla, Skikda, Annaba… L’Algérie est le seul pays au monde qui prend en charge les enfants d’un autre pays pour des vacances ! Combien de milliards dépense l’Algérie pour la pris en charge de 20 000 enfants pour une durée de 40 jours dans ces villes touristiques  Leur transport, l’hébergement, la restauration, les soins, l’habillement, le divertissement, l’argent de poche et même des fournitures scolaires pour la prochaine rentrée sont payés par l’argent du contribuable algérien.

C’est depuis 1975 que les enfants saharaouis bénéficient de ce privilège unique en son genre. «On voit des milliers d’enfants Saharouis jouir de ces privilèges sur nos plages, alors que nos propres enfants vendent les cigarettes et des galettes dans les plages pour acheter des fournitures scolaires pour la prochaine rentrée », nous déclaré un élu de la commune de de Boukhlifa à Bougie. Des enfants kabyles de parents démunis, de Tuβiret, de Bourdj Bourréidj et d’autres régions n’ont jamais vu la mer.

L’Algérie qui dépense tant d’argent pour des enfants étrangers n’arrive même pas à assurer le chauffage des classes dans ses écoles durant la saison hivernale. Des milliers de parents démunis font appels à la solidarité des âmes charitables pour soigner leurs enfants, la mendicité gagne du terrain, combien d’enfants kabyles  sont partis en vacances cette année ? Personne si ce n’est quelques privilégiés mais pas 20 000 en tout les cas ! On prend en charge des enfants du sud du Maroc Berbères rien que pour les arabiser et leur inculquer la culture salafiste et orientaliste dès leurs bas âges.

L’Algérie fait du financement du Polisario une de ses priorités même durant les années de crise financières des années 1980 et 1990 rien que pour déstabiliser le Maroc !

Au dernières nouvelles, les 140 nouveaux enseignants de tamazight de Tizi-Ouzou, en stage de perfectionnement pour 10 jours à la ville cotière d’Azeffoun, ont été sommés par le wali d’écourter leur stage à trois jours pour laisser places aux enfants Saharouis.

Lounès B