L’armée Amazighe accuse Alger d’alimenter le terrorisme en Libye

7

MAROC (Tamurt) – Les autorités Algériennes s’érigent en puissance coloniale pas seulement en Kabylie, mais à travers toute l’Afrique de nord. Après avoir saboté l’avènement d’un Etat Amazigh indépendant au pays de l’Azawad,au nord du Mali, le régime d’Alger se préoccupe de l’armée Amazighe Libyenne.

Les membres de cette armée accusent directement Alger d’alimenter la Libye en terroristes afin étouffer dans l’œuf  toute tentative émergence d’une entité ou instituion Amazighe indépendante.  » Les groupes armés qui agissent en Libye sont alimentés par les casernes militaires situées sur le territoire Algérien. Comment expliquer que l’armée Algérienne laisse les terroristes circuler à leur aise entre la Libye et l’Algérie. A chaque fois qu’on vient à bout des groupes terroristes, ces derniers se réfugient en Algérie pour revenir en force quelques jours seulement après », nous a déclaré un militaire de l’armée Amazighe Libyenne qui s’oppose à tout régime qui rejette l’Amazighité en Libye.

C’était le même scénario orchestrée par Alger au pays de l’Azawad. Les décideurs Algériens préfèrent un Etat terroriste et arabe en Libye qu’un Etat démocrate Amazighe. La politique Algérienne, pour son soutien logistique aux groupes islamistes armés au Sahel et en Afrique du nord, n’est qu’un secret de polichinelle. Alger ne veut jamais d’un Etat Amazigh. C’est la seule raison pour laquelle d’ailleurs elle débourse des milliards depuis 1975 pour financer le Polisario, un mouvement d’essence arabisant afin de contrer les Amazighs du Maroc. Même le mouvement Hirak de Rif fait plus peur à Alger qu’au Makhzen.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici