L’armée Amazighe Libyenne fête Yennayer à sa manière

0
armee libyenne
armee libyenne

LIBYE (Tamurt) – Des centaines de chars et de véhicules militaires ont défilés toute la journée le 12 janvier dernier à la ville Berbère de Zouara, en Libye. C’est de cette manière que les Amazighes de cette région d’Afrique du nord ont choisi de célébrer le premier jour de l’an Berbère Yenayer. 

L’armée Amazighe Libyenne montre ses muscles et veut signifier à travers son action au gouvernement Libyen et à la communauté internationale que les armes ne seront pas déposées tant que l’identité et la langue Amazighe n’auront pas la place qui leur sied à l’avenir. Pas question de refaire l’expérience Algérienne ou les Kabyles ont libéré tout un pays en 1962 pour se retrouver quelques heures après dominés éternellement par leurs « frères Algériens ».

Le défilé militaire de Zouara le jour de Yennayer a suscité un grand intérêt à travers toutes les régions de l’Afrique du nord. Sur les réseaux sociaux,  les photos des militaires Amazighes de Zouara, armés jusqu’au dent, ont été très partagées et commentées. Certains internautes Kabyles appellent même les jeunes des autres régions de l’Afrique du nord de rejoindre les rangs de l’armée Libyenne pour se former.

 » On doit prendre attache avec nos frères Libyens. Personnellement je préfère passer une année de service militaire avec mes frères Libyens que de gaspiller 18 moins dans l’armée ennemie Algérienne. L’idée commence à germer dans ma tête avec un groupe d’ami », nous confie un jeune étudiant et militant indépendantiste Kabyle.  A travers le soulèvement armé des Amazighes de la Libye, c’est tout un vent d’espoir qui souffle sur l’Afrique du nord.

Ravah Amokrane