L’assassin de l’imam de Tigzirt souffre de troubles mentaux

2
assassin de l'imam arrêté

TIGZIRT (Tamurt) – L’auteur du crime abominable, commis sur l’imam bénévole de Tigzirt, ne jouit pas de toutes ses facultés mentales, a déclaré l’un de ses proches. Des documents qui l’attestent sont la preuve présentée par les proches de l’auteur qui estiment que le mobile du crime reste toujours flou vu que l’auteur souffre de troubles mentaux.

Par contre, contrairement à ce qui a été colporté par certains titres de la presse, ce n’est pas l’auteur du crime, habitant du village de Cherfa, non loin de la ville de Tigzirt, qui est un salafiste. C’est la victime qui est de la mouvance islamiste radicale. D’ailleurs, le jour du crime, qui a secoué toute la région de la Kabylie maritime, une trentaine de barbus, compagnons de la victime, Mouh Hamiche qui est polygame, se sont rassemblés devant la brigade de la gendarmerie de Tigzirt pour exiger de leur remettre le criminel et l’exécuter sur la place publique, comme le stipule la loi musulmane.

Les habitants de Tigzirt qui ont toujours dénoncé l’agissement des ces salafistes, s’accordent à dire que la victime, en dehors de ses convictions religieuses, est très estimée dans toute la ville et côtoyait tout le monde.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici