L’association Tamazgha fête ses 25 ans

0
Azal Belkadi
Azal Belkadi

COMMUNIQUE TAMAZGHA (PARIS) – Pour marquer ses vingt-cinq ans, l’organisation Tamazgha (Paris) organise un événement en deux jours à la Salle des Fêtes de la Mairie du XIVe, les 1er et 2 décembre 2018. A cette occasion, Tamazgha invite Salem Chaker, Professeur émérite des Universités et directeur de l’Encyclopédie berbère, pour une conférence intitulée “Après l’officialisation de leur langue, les Berbères ont-ils encore un avenir ?”.

Fin analyste et connaisseur du monde berbère, Salem Chaker reviendra, à l’occasion de cette conférence, sur les « évolutions » récentes notamment les pseudo-reconnaissances de la langue berbère aussi bien par la monarchie marocaine que par l’Etat algérien.
Le dimanche 2 décembre, Tamazgha donne carte blanche à Hawad, poète et peintre amajagh (touareg), pour un après-midi « Poésie amazighe et résistance ». Hawad est ce poète qui met en scène des mondes « infiniment en marche » qui se rencontrent, se métamorphosent, se recomposent pour continuer leur route.

Le drame et la résistance du peuple touareg ou de tout peuple menacé d’extermination émaillent son univers de fiction. Son dernier ouvrage, Furigraphie – Poésie 1985-2015, est paru chez Gallimard/Poésie en 2017.

La soirée du 1er décembre sera consacrée à la musique avec des Chants kabyles anciens interprétés par l’artiste Azal Belkadi.

Paris, le 25 novembre 2018
voir programme : 25 ans de résistance et de lutte