Le 8 mai 1945 : Une insurrection kabyle

5

KABYLIE (Tamurt) – Par extension, devrais-je dire glissement, on est arrivé à dire que c’est le département de Constantine qui s’est soulevé en ce jour de fête de la victoire des alliées.

Si juridiquement il n’y a rien à dire sur ses affirmations, en revanche, la réalité veut que tout un pan de la Kabylie ait été rattaché administrativement à Constantine. Ainsi Ixerraten ex (Kherrata) était considéré comme appartenant au Constantinois. L’amalgame, fait par la France coloniale, n’avait d’attrait qu’au respect catégorique et froid d’un découpage administratif. Sans tenir compte des réalités ethniques ni socioculturelles de ces populations.

Quant au régime d’Alger, dans l’optique de la minimisation du fait kabyle et la marginalisation de la Kabylie, il avait sciemment détourné les commémorations de cette, énième, révolte kabyle.

La Kabylie qui, aujourd’hui, tend vers une autonomie qui l’inscrirait dans l’universel n’est que l’héritière de cette même Kabylie qui manifestait en 1945 aux cotés de toutes les nations civilisées éprises de liberté. La Kabylie récidive en 1980, puis en 2001. Au lendemain des attentats du 11 septembre contre le World Trade Center, la ville Kabyle de Bougie, ex (Bougie) rattachée, anciennement, au département de Constantine, a vu sa population sortir dans les rues, avec des drapeaux Américains, scandant : « Nous somme tous des Américains. »

Rappelons que par ailleurs et au même moment, d’autres populations ont manifesté pour soutenir l’islamisme triomphant.

Ainsi, le 8 mai 1945 a, non seulement, démontré par la suite, que la Kabylie allait prendre les Armes pour sa libération, mais aussi que cette dernière avait donné des signes de maturité qui auraient dû faire d’elle un membre respecté dans le concert des nations. Pour ce faire, il faut qu’elle reprenne à son compte son histoire et qu’elle ne se laisse plus dicter des idéologies qui ne sont pas les siennes ni celles avec lesquelles elle n’est pas d’accord.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici