LE CAIRE – Egypte: libération des sept soldats et policiers enlevés dans le Sinaï

0

Trois policiers et quatre soldats égyptiens enlevés dans le Sinaï ont été libérés mercredi après près d’une semaine de captivité, une affaire qui a une nouvelle fois mis en évidence le climat d’instabilité régnant dans cette péninsule frontalière d’Israël et de Gaza.

Le porte-parole a donné peu de précisions sur les conditions cette libération, se bornant à indiquer qu’elle avait été «obtenue grâce aux efforts des renseignements militaires égyptiens en coordination avec des chefs tribaux dans le Sinaï».

Peu après cette annonce, le terminal de Rafah entre l’Egypte et l’enclave palestinienne de Gaza, fermé depuis vendredi par des policiers égyptiens en colère contre l’enlèvement de leurs collègues, a rouvert, ont indiqué des témoins.

Le Premier ministre égyptien Hicham Qandil avait affirmé mardi que les autorités déployaient des «efforts intenses» pour libérer les otages enlevés jeudi dans le Nord-Sinaï. Les ravisseurs étaient lourdement armés, avec des missiles anti-aériens et des mitrailleuses lourdes, avait indiqué le ministre de l’Intérieur Mohamed Ibrahim.

Il avait précisé qu’il n’y avait pas de négociations avec les ravisseurs, qui réclamaient la libération de militants bédouins emprisonnés, mais que les chefs tribaux tentaient de persuader les hommes armés de relâcher les otages.

AFP