Le campus de Tamda fermé par les étudiants

0

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le campus universitaire de Tamda a été fermé par les étudiants et les fonctionnaires qui protestent pour la énième fois contre l’insécurité qui y règne depuis longtemps dans l’indifférence totale des autorités concernées.

En effet, selon des étudiants et des syndicalistes, le Wali premier magistrat de la wilaya (commis de l’Etat algérien à Tizi-Ouzou) a tenu des propos irresponsables selon lesquels on comprend clairement que le régime raciste d’Alger fait payer à la Kabylie sa revendication du départ de la gendarmerie durant les événements tragiques du printemps noir de 2001.

Ainsi, le Wali de Tizi-Ouzou avance :  » vous vouliez le départ de la gendarmerie, vous avez eu l’insécurité » . Selon toujours ce dignitaire du système, «  on ne peut pas implanter un commissariat à Tamda pour des raison de sécurité. Les policiers ont besoin d’être sécurisés soit par un campement militaire ou une brigade de gendarmerie » !!

Le pseudo-premier magistrat de la Wilaya de Tizi-Ouzou se soucie de la sécurité des policiers algériens et se moque de celle des étudiants et des fonctionnaires kabyles !

La sécurité de la Kabylie ne peut être assurée que par les kabyles eux-mêmes, dans le cadre d’un Etat kabyle.

La Rédaction