Le centre universitaire de Tuβiret géré par défaut

0

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. L’accumulation des problèmes au sein du centre universitaire de Tuβiret, tant du coté pédagogique que du coté social fait que rien n’avance plus.

Le département des sciences de la matière et des sciences techniques a commencé depuis plus de 20 jours une gréve illimité. Leurs revendications jugées légitimes par d’autres étudiants issus des départements différents ont poussé ces derniers à l’observer une journée de grève générale dans le but de soutenir leur collègues grévistes. Notons que mêmes des professeurs ont tenu à afficher leur soutien. Les étudiants ont tenu à les remercier infiniment pour leur soutien et leurs déclarations relayées par le biais des journaux.

Aujourd’hui, soit à la deuxième journée de grève, c’est le département des sciences économiques qui s’est mis de la partie.

Dans l’attente de la structuration d’autres étudiants sous forme de comités pédagogiques pour qu’ils aient le pouvoir de participer à ce mouvement; les étudiants de sciences de la matière en collaboration avec ceux de l’économie ont fermé l’administration avec une chaîne ce dimanche matin 05 décembre.