Le chef de daïra de Bouzguen interdit un autre café littéraire

0
Centre culturel de Bouzguen
Centre culturel de Bouzguen

BOUZGUEN (Tamurt) – Le maire de la commune de Bouzguen a fait savoir à la jeunesse de sa localité, avide de culture, que   » le chef de Daira a décidé d’empêcher la tenue du café littéraire, prévu samedi 20 octobre, au centre culturel Ferrat Ramdane, en la présence du président fondateur d’AJjouad Algérie Mémoires, M. Nazim Mekbel, autour de la Mémoire : entre droit et devoir pour la construction identitaire« . La rencontre devait se tenir aujour’dhui, samedi 20 octobre.

Le maire de Bouzguen affirme aussi que le chef de Daïra lui a ordonné de fermer les portes dudit centre culturel.L »association culturel initiatrice de cet événement, Tiawinine, a décidé de maintenir la conférence et lance donc un appel solennel à toutes les forces vives et les esprits éclairés de venir en masse et ce dans une action de solidarité commune et citoyenne ».

Le régime algérien mène une guerre ouverte contre la culture en Kabylie et finance l’intégrisme islamiste pour abrutir le peuple kabyle. En parallèle, la société civile résiste. Les Salons littéraires et les manifestations culturelles se multiplient en Kabylie. Les jeunes kabyles sont conscient du danger et des manipulations du régime.

Ravah Amokrane