Le CMA condamne les attentats commis en France 

0

FRANCE (Tamurt) – Le Congrès Mondial Amazighe condamne avec fermeté l’attentat de ce vendredi 23 mars 2018 lancé par un jeune islamiste français contre des citoyens à Carcassonne et à Trèbes dans le département de l’Aude, tuant 4 personnes et blessant 15 autres.

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) condamne avec force ces crimes horribles et adresse ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes », note d’emblée le communiqué de presse adréssé à notre Rédaction. « Le CMA ainsi que les citoyens Franco-Amazighs (Berbères) de culture laique, n’ont jamais cessé de réclamer une politique intransigeante vis-à-vis des mouvements religieux fondamentalistes, et en premier lieu des islamistes qui rejettent et qui combattent ouvertement la laïcité », ajoute le communiqué. Le CMA, veut à travers ce communiqué rappeler d’abord aux Français et à l’opinion internationale que le peuple Amazighe n’a rien à avoir avec les attentats commis par les islamistes arabes.

« Aujourd’hui encore, la mouvance islamiste bénéficie de trop de laxisme, de « compréhension », de tolérance et de laisser-faire de la part des décideurs à tous les niveaux. Les islamistes en profitent pour imposer de manière espèrent-ils irréversible, leur régime totalitaire et obscurantiste. Au cours des trente dernières années nous avons vu la République française reculer et l’islamisme avancer. Jusqu’à quand et jusqu’où ? Les attaques sanglantes perpétrées par des personnes ou des groupes se réclamant de mouvements islamistes se multiplient d’une manière qui parait inexorable », note le  CMA.

 » En ce qui nous concerne, malgré le désarroi et le pessimisme qui semblent gagner la société française et européenne, nous continuerons de refuser le diktat islamiste ici et ailleurs et nous resterons pour toujours des défenseurs inébranlables de la liberté, de l’égalité et de la laïcité « , rappelle à la fin de communiqué les responsables du CMA.

Ravah Amokrane