27/01 Le cri de détresse des villageois à Michelet !

0

Des malades et des femmes enceintes sont restés coincés dans leurs villages sans accès. Leurs cris de détresse n’ont pas trouvé d’écho favorable. La situation s’aggrave de jours en jours pour certains villages.

Les denrées alimentaires commencent à se fait rares. Les stocks s’épuisent au fil des jours. Les autorités locales semblent être dépassées devant le manque flagrant de moyens matériels. On se demande où sont les chasse-neige que l’on voit lors des manifestations pour réprimer les marches pacifiques, se demande un villageois d’Illiten, localité située en plein montagne du Djurdjura.

Les séquelles de la tempête de neige qui a touché toute la Kabylie en février 2011 reste toujours vivace dans la mémoire de tous les Kabyles. Un scénario que tout le monde redoute de vivre de nouveau.

Saïd F