Le député Bennadji interpelle le gouvernement

3

ALGÉRIE (Tamurt) – Suite aux dépassements enregistrés dans les déclarations de quelques officiels algériens à l’encontre du peuple amazigh, le député indépendant de Bgayet, Braham Bennadji, a déclaré à travers les réseaux sociaux qu’il interpellera officiellement les ministres algériens de l’intérieur et des affaires étrangères.

« J’interpellerai officiellement le gouvernement sur le silence complice des pouvoirs publics sur les atteintes à notre identité amazighe », informe-t-il. Le ministre de l’intérieur doit répondre sur les graves déclarations de la présidente d’un parti (Naima Salhi) et le ministre des affaires étrangères sur les dérapages de l’ambassadeur d’Algérie à Tunis (Abdelkader Hadjar) contre le combat amazigh. Il conclura en disant que « le gouvernement doit nous expliquer son silence ». Et « C’est un devoir pour nous de dénoncer officiellement cette lâcheté des pouvoirs publics car c’est un problème de dignité avant tout ».

Malgré son cautionnement de la politique du gouvernement algérien en participant aux travaux de l’assemblée nationale, ce député mérite toutefois un certain respect pour cette prise de position, très rare de nos jours chez les députés et autres élus grassement rémunérés.

Amaynut pour Tamurt

3 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est que des postures qui ne coûtent rien. C’est pour cette raison que personne ne lui répondra.

  2. Non Monsieur, les traitres du régime se protègent les uns les autres. Il n y a aucun État une bande fait office d’ État, cessez de nous vendre des recours qui n’ ont d’ utilité que celle d’ accréditer une  » institution  » de nommés aux ordres. Les criminels doivent etre jugés pour les crimes de sang et punis, les déclarations de leurs agents ne sont que des ballons de sonde. TPI- Tribunal Pénal International-

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici