Le festival Racont’Arts sera un hommage à Kamel Amzal

6
Kamel Amzal
Kamel Amzal

CULTURE (Tamurt) – La quinzième édition du festival culturel et artistique Racont’Arts sera, cette année, un vibrant hommage à Kamel Amzal, première victime directe de l’intégrisme islamiste et de l’idéologie arabo-baâthiste en Algérie, Kamel Amzal. C’est la décision qui vient d’être prise par le comité organisateur de ce festival qui draine annuellement des milliers d’hommes et de femmes de culture de tout horizon ainsi que de visiteurs.

Pour rappel, le comité organisateur de ce festival est piloté par Hacène Metref, président de la Ligue des arts cinématographique et dramatique de la wilaya de Tizi Ouzou. Hacène Metref est épaulé par une pépinière d’hommes et de femmes dynamiques qui organisent avec lui, chaque année, cet événement. Le festival Raconte’Arts est devenu au fil des années l’événement culturel le plus important dans la wilaya de Tizi Ouzou. En plus, Racont’Arts est l’une des rares activités culturelles d’envergure à ne pas être organisée par les sbires locales du pouvoir.

Il y a lieu de souligner que le choix porté sur Kamel Amzal pour lui dédier ce festival qui se tiendra cette année du 19 au 26 juillet prochain est loin d’être fortuit. En effet, les organisateurs ont aussi opté pour que l’événement se tienne au village natal de Kamel Amzal, Tiferdout, dans la commune d’Ath Vu Youcef, près de Michelet. Pour rappel aussi, Tiferdout a été choisi par la commision de l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou comme étant le village le plus propre de l’année 2007 dans le cadre du concours annuel Aissat Rabah.

Tarik Haddouche