Le FFS et le RCD négocient le quota des sièges pour les prochaines législatives

9
FFS-et-RCD
FFS-et-RCD

ALGERIE (TAMURT) – Si les députés du RCD ont cessé de critiquer le régime depuis l’installation de Tebboune par une caste de généraux, ceux du FFS sont passés à la vitesse supérieure. Le député du FFS Chafaa Bouiche ne cache plus son soutien au gouvernement de Tebboune.

D’autres députés et sénateurs du FFS appellent les militants de base même pour soutenir Tebboune. Fini, les années du FFS et du RCD ou Hocine Aït Ahmed et Said Sadi n’épargnaient aucun décideur. Pour ces deux partis politiques kabyles, l’heure est aux négociations. Ils ne peuvent pas renoncer à leurs quotas des sièges à l’APN. Une dizaine de siège pour le RCD et une quinzaine pour le FFS, puisque ce dernier est plus zélé dans son soutien au régime. Et ces deux partis sont confiné seulement en Kabylie pour stopper, tant bien que mal, la montée des mouvances indépendantistes qui domine sur la scène politique.

Donc, non seulement seulement les députés kabyles ne vont pas renoncer à leurs sièges, mais ils prévoient même de prendre part à la prochaine élection, bien que le FFS et le RCD soient tous les deux scindés en deux clans. « Mouhcine Bellabès n’est pas chaud pour la participation à la prochaine législative, que Tebboune voudrait anticiper, mais ses députés lui font pression. De leur côté, les partisans de Said Sadi seraient pour la participation. Pour le FFS, la question ne se pose même pas, et sa participation est déjà confirmée », nous confie un élu FFS à Alger qui connaît les arcanes des deux partis.

Donc au moment ou le monde entier fait face à une grave menace d’un virus qui menace l’humanité, les députés du FFS et du RCD luttent contre vent et marrée pour briguer un autre mandat à l’APN de la honte.

Nadir S.

9 COMMENTAIRES

  1. ARTEMIS les Enzo et autres arabisés de service se disent descendants de berbères comme Kahina et Massinissa mais parlent fièrement la langue des envahisseurs. L’Islam est pour eux synonyme d’arabe. L’un ne va pas sans l’autre dans leur tête contrairement aux Turcs par exemple qui échappant à l’emprise arabiste ont un peu évolué. Mais si avec nous ils se disent berbères pour noyer le poisson, avec les autres pays ils arborent fièrement leur arabité jusque dans leur constituette Algérie pays arabe. Il y a comme une contradiction. Ils n’en sont pas à ça près; Eh oui les vrais berbères descendants de Jughurta se sont réfugiés dans les montagnes de l’Atlas pour échapper aux arabes pas si nombreux et la multitude des traîtres, leurs vrais ancêtres qui sont alliés à eux pour établir l’arabislamisterie chez nous . Voilà leur TRISTE VERITE . La plaie honteuse.

  2. Hi enzo (hamza).
    Tu es un produit type issu du primitif arabe! Un vrai réservoir à conneries et doublé d’un triple ignare.
    Sache que, les rois et reines berbères n’étaient pas forcément nés dans les autres, comme toi, le fait est que tu sois né dans cette région, ne fait pas de toi un amazighe. Cela fait très longtemps qu’aucun
    berbere ne subsiste dans ta région et pour cause, l’invasion arabe, et quand on voit vôtre degré de soumission à ces derniers, on a vite fait de comprendre que vous êtes plutôt des descendants de ces derniers!!!… La kabylie était habitée depuis plus de 20000 ans, elle n’avait jamais été vide ni physiquement et encore intellectuellement jusqu’à présent contrairement à aux tiens!…. Les derniers VRAIS ET DIGNES AMAZIGHES ET RÉSISTANTS AUJOURD’HUI SONT ENCORE EN KABYLIE ET NUL PART AILLEURS, C’EST LES IRRÉDUCTIBLES DE JADIS COMME JIGORTHA ET MASSINISSA.
    NOUS AVONS DANS NOTRE VIEUX ADN, LE REFAIT D’ABDIQUER ET NÔTRE LANGUE ET CULTURE, NOUS SOMMES LE CAUCHEMAR DE TOUS LES COLONS ET COMPRIS LES NEANTS COLONS ARABO-ISLAMIQUE D’AUJOURD’HUI ET D’HIER!!!!…

  3. Les dirigeants arabo-islamistes algeriens ont pris pour modèle l’Arabie Saoudite, l’Iran et bien sûr la Turquie, ça en dit long sur leurs intentions. Je ne parle même pas de programme économique et politique, puisque qu’ils n’en ont pas, d’ailleurs il n’y en a jamais eu. Depuis 1962 les incapables qui ont confisqué le pouvoir en ont d’ailleurs fait la démonstration par leurs pitoyables prestations. Je ne parle même pas de leur bilan puisqu’il n’y en a pas. Je crois qu’ils se sont beaucoup plus attaché à s’enrichir eux-mêmes, à arabrutiser les kabyles et à rependre l’islam dans les esprits jusqu’à les contaminer, qu’à développer l’économie, à condition qu’ils sachent ce que signifie le mot économie. Quant au FFS et au RCD, ils ne les considèrent que comme de serviles valets de basse besogne, tout au plus. Si un kabyle se perd dans le désert, pensez-vous qu’un bédouin l’invitera à boire l’eau de son puit ? Il lui indiquera tout au plus la direction de la Mecque. À méditer.

  4. Ces 2 partis ont choisi le déshonneur comme gagne pain. Le salaire de leurs dirigeants venant de leur rente de députés (40 millions par mois ce n’est pas rien), il est pratiquement impossible pour ces cadres ffs-rcd de ne pas jouer le jeu du pouvoir algérien même s’ils savent en définitive qu’à ce jeu là c’est la Kabylie qui perd. Oui l’argent corrompt, oui ils n’ont pas honte de se contenter de strapontins que le pouvoir leur réserve à l’assemblée algérienne. Ils savent pertinemment que le peuple algérien, acquis définitivement à la cause arabo islamique, ne les portera jamais au pouvoir… Ils ont accepté, moyennant la rente, de faire de la Kabylie une province de l’Etat arabo islamique algérien.

    Des exemples existent de par le monde de naifs qui ont servi des causes contraires aux intérêts de leur peuple. Rappelez vous les intellectuels de la gauche iranienne du temps du Shah, ces intellos ont cru qu’en luttant main dans la main avec les mollahs contre le régime du shah, ils verront la lumière du jour. Khomeini leur a même promis un régime démocratique, d’ailleurs il avait nommé un laïc comme premier ministre immédiatement après la chute du Shah. Mais la nature des islamistes a repris le dessus : le pays s’est islamisé, des lois conformes à la chariaa ont été édictées, les femmes se sont vus du jour au lendemain recouvertes de la tête au pied d’un voile noir de grès ou de force, la laïcité est jetée aux orties, la démocratie « islamique » règne, les intellectuels laïques sont pourchassés comme la peste.

    Pourquoi voulez vous que les algériens réagiraient différemment des Iraniens si la chute de Taboune et du régime actuel survient ? Si les intellectuels Iraniens n’avaient pas d’autres solutions que de se mettre du côté du diable, les Kabyles ont une solution eux : ils peuvent lutter pour un Etat Kabyle Libre et indépendant…

  5. Pour ENZO,
    De quel roi tu parles, ces rois avaient tous quitté l’Est pour aller en Kabylie ou au RIF, ces deux bastions de la résistance.

    Les Chaouis (certains) sont plus Arabe que les Arabes même, quand à l’islam, il les a complétement noyer.
    Va lire

  6. Le régime inventera des votants pour FFS/RCD, il a besoin d’alliés civilisationnels. Tant que le parlement Kabyle n’est pas né ces jeux du régime auront encore la centralité. Plutot que de maudire l’arabislamisme construisons vite notre vision laique authentique de la Kabylie. Ne pas choisir c’est subir le choix des autres.

  7. Comme tous bons canidés domestiques les cadres de ces deux partis en désuétude sont prêts toutes les compromissions contre une place dans la mangeoire nationale. Ces Tubes digestifs n’ont aucune dignité .

  8. Les cadres du FFS et du RCD ont pour mission d’endormir les kabyles. Ils ont fait allégeance au pouvoir arabo-islamiste totalitaire et corrompu qui s’est imposé à Alger. Dans leur soi-disant programme, il n’est fait aucune allusion à la cause identitaire, culturelle et linguistique des kabyles, peuple ancestral et authentiquement berbère. Ils collaborent et participent depuis le début à l’expansion de l’islam, de l’arabe et aux constructions massives des mosquées en territoire Imazighen. Ils sont les collaborateurs attitrés du grand processus de substitution initié par le sinistre frère musulman Boumediene (Boukarrhuba). Jamais un vrai kabyle n’acceptera de se soumettre à ces vermines arabo-islamistes. Une seule solution, un seul chemin, une seule issue, déconstruire pour mieux reconstruire. Éradiquer toutes présences arabes en kabylie, reconquérir les territoires occupés, renouer avec la langue Taqbaylit, sa culture, son histoire et ses traditions. Jadis tout l’Est de l’algérie (=Numidie) parlait kabyle. Demain, plus personne ne parlera kabyle si les kabyles ne se réveillent pas.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici