Le FFS et le RCD se préparent déjà pour les prochaines législatives

5
FFS et RCD à l'APN
FFS et RCD à l'APN

KABYLIE (TAMURT) – Les 7 députés du RCD et les 16 députés du FFS, dont deux sénateurs, n’ont pas seulement refusé de quitter le Parlement algérien de Bouteflika, mais ils se préparent d’ores et déjà à la prochaine élection législative qui aura lieu avant la fin de l’actuel mandat.

Dans les coulisses, les crises que vivent ces deux partis kabyles, ne sont politiques ni organiques, elles sont comme celles du régime. Des crises de clans pour une question d’intérêts personnels. La bataille des listes à la députation est déjà rude au sein du FFS et du RCD. On ne verra jamais les responsables et les élus des deux partis défendre les positions ou les idéaux de Hocine Aït Ahmed ou de Said Sadi. Leur seul et unique souci est de se repositionner pour décrocher une place au soleil.

Le député Chafaa Bouiche de Béjaïa soutient directement le président Tebboune, car il faut bien négocier aussi le quotta des sièges. Les militants de ces deux partis ont quitté depuis longtemps les structures du FFS et du RCD. Il ne reste que les proches des maires, des députés et les sénateurs qui se réclament de la base militante. Ces deux partis Kabyles ne peuvent même pas remplir une salle de 300 personnes, y compris avec leurs proches et amis. Au même moment, les rangs du MAK et de l’URK grossissent par des militants les plus intègres que recèle la Kabylie.

Nadir S.

5 COMMENTAIRES

  1. Ces partis ne luttent pas pour prendre le pouvoir en Algérie alors que c’est l’objectif de tout parti constitué de gens normaux. Le ffs et le rcd savent qu’ils sont condamnés à gérer la misère à travers les maigres budgets des communes de Kabylie, ce à quoi s’ajoute une rente pour une poignée de députés (42 millions par mois fait tourner toutes les têtes et aussi les vestes).

    Le déshonneur ils le portent sur le front en acceptant le sale service qui consiste à normaliser la Kabylie, à la faire rentrer dans le rang arabo algérien. le rcd et le ffs, des Kabyles qui dans leur jeunesse ont chanté la langue de Mammeri et qui ont fini dans les travées de l’assemblée algérienne à baragouiner la langue arabe sous les rires et sourires amusés des députés algériens. Ils ne reculent même pas devant le ridicule.

  2. Ces deux partis « gladiateurs  » de la démocratisation de l’Algérie ont réussit l’échec total.Ils n’ont pas réussit à faire entrer la démocratie en Algéristan et ils n’ont pas pu protéger la Kabylie de l’arabisation/salafisation des gvts de la régence d’Alger.Ces deux partis « coquilles vides » sont devenus des freins et des obstacles à l’émancipation de la Kabylie et du peuple kabyle.Je suis un ex.militant du RCD dont je ne renie pas les valeurs qu’il a défendu courageusement durant les années 89/90,mais je suis en totale désaccord avec cette ligne « nationale » qui est suicidaire et sans issue pour le peuple kabyle.

  3. « Un traître est plus dangereux qu’un fou. »
    Jules-Paul Tardivel
    le mangeoire est servi régalez-vous et fermez vos gueules .

  4. Quand on les entend parler en arabe châtié au parlement Algérien , tout est dit .Un vrai kabyle ne s’abaisserait pas à cela . Ils se sont soumis à l’envahisseur comme l’ont fait leurs prédécesseurs , les arabisés de longue date (majeure partie de de la population d’Algérie). Ils ne sont là que pour collaborer à notre fin. Ils sont payés pour ça , et rien que pour ça. Leur coeur est soit disant en Kabylie mais leur portefeuille est en Arabislamie Algérienne. Ils sont à la Kabylie ce que le gouvernement est à l’Algérie , une tumeur maligne . Il convient avant tout de les empêcher d’étendre leur influence et jusqu’à preuve du contraire la grande majorité des Kabyles a compris que ces deux partis n’ont plus rien à faire chez nous.Ils ne doivent leur survie qu’en tant qu’appendice d’un pouvoir qui les maintient sous perfusion car il ne dispose pas d’autres relais en Kabylie que ces deux partis algérianistes.

  5. FFS et RCD = faux partis rabatteurs et collaborateurs corrompus du pouvoir imposteur et confiscateur FLN. Cette terre n’est pas arabe, c’est la terre des Imazighens, peuple ancestral de ces contrées berbères. D’après les généticiens et les anthropologues, les berbères d’Afrique du Nord sont une ethnie à part entière qui appartient au groupe Caucasien (Caucasoïd). Fini d’endormir les kabyles avec vos mensonges, on sait tout. Un chemin, une seule solution, l’indépendance de la kabylie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici