Le film sur Ben Mhidi interdit de projection en Algérie

0
Larbi Ben Mhidi
Larbi Ben Mhidi

ALGERIE (Tamurt) – Parce qu’il a osé montrer dans son film que certains chefs de la révolution algérienne ne s’entendaient pas, le réalisateur du film sur le chef historique de la révolution, Larbi Ben Mhidi, a vu son long métrage interdit de projection par les ministres de la culture et des anciens moudjahidine.

Ces derniers ont reproché au  cinéaste, entre autre, de ne pas avoir montré les scènes de torture pour mettre au banc des accusés la France et de scènes d’embuscade durant lesquelles les maquisards algériens ont gagné la bataille pour dire que la révolution algérienne était l’une des plus grande de par le monde. La « fierté » des éléments constituant le pouvoir actuel l’a emporté sur la critique du 7e art qui aurait dû voir le côté technique de l’œuvre.  Dommage pour Ben Mhidi qui fut l’un des artisans de la guerre d’Algérie, torturé puis exécuté sur ordre du général Aussaresses.

C’est le réalisateur du film, Bachir Derrais qui a confirmé la nouvelle sur son compte facebook. Le long-métrage intitulé « Ben M’hidi » et dont la sortie était prévue pour le mois de mars de l’année dernière, à l’occasion du 60e anniversaire de son assassinat puis reportée au mois de septembre courant, s’est ainsi vu interdit de projection en Algérie.

Amaynut